Césure : toutes les réponses à vos questions !

Depuis juillet 2015, la césure est devenue un droit pour les étudiant·e·s grâce à la publication d’une circulaire ministérielle. Sauf que pour bénéficier de ce droit il faut avant tout savoir comment faire ! Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses à vos questions 

LES QUESTIONS “MÊME-PAS-PEUR-DES-PHOBIES-ADMINISTRATIVES”

Comment savoir si la césure est possible dans mon université ?

Animafac a répertorié dans ce tableau la liste des universités qui mettent en place le dispositif césure. Pour obtenir des informations complémentaires, rendez-vous sur le site de votre université ou votre ENT, vous y trouverez les coordonnées de la personne à contacter en cas de besoin.

 

Je veux faire une césure, quelle est la première étape administrative à effectuer ?

1 – Vérifier l’application de la circulaire césure sur le site de votre université ou grâce à ce document ;

2 – réfléchir à votre futur projet de césure ;

3 – remplir le dossier dans les temps ;).

 

LES QUESTIONS “EST-CE-QUE-MON-PROJET-EST-RÉALISABLE”

Est-ce que je peux profiter de mon année de césure pour faire deux stages ?

Ce n’est pas parce que votre césure dure un an que vous pouvez effectuer deux stages. L’application de la loi du 10 juillet 2014 limite le temps de stage pour un.e étudiant.e à 6 mois par an.

 

Est-ce qu’une expérience professionnelle à l’étranger (jeune au pair, job alimentaire, etc) peut correspondre à une césure ?

Tout à fait, la circulaire césure est possible dans les cas suivants : expérience professionnelle, expérience à l’étranger, volontariat, réalisation d’un projet personnel. Toutefois, certaines universités émettent des restrictions dans les projets de césure. Pour connaître la situation dans votre établissement, vous pouvez consulter ce tableau et/ou vous renseigner directement auprès de votre université.

 

forme césure schéma

 Source : FAQ du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Je n’ai pas vraiment de projet pour ma césure, la seule chose que je sais, c’est que je veux en faire une, est-ce suffisant pour en faire la demande ?

Suivant les universités, les critères pour accorder une césure sont plus ou moins stricts. Toutefois, dans la majorité des cas, vous devrez à minima justifier et motiver votre projet. C’est pourquoi, sans projet fixe, il vous faudra au minimum pouvoir défendre votre envie de prendre un peu de recul et de voir autre chose durant cette période de césure.

 

LES QUESTIONS “PRÉPAREZ-VOUS-À-UN-RETOUR-EN-DOUCEUR”

Au retour de ma césure, je ne suis pas certain.e de vouloir retourner dans mon université. Est-ce possible et dans ce cas où dois-je m’inscrire ?

Évaluez les différentes possibilités d’orientation avant de partir en césure. En effet, vous devez vous inscrire dans l’université dans laquelle vous souhaitez poursuivre vos études au retour de votre césure.

 

Je ne veux plus intégrer la formation dans laquelle je me suis inscrit.e avant de faire ma césure, comment faire ?

Légalement, rien ne vous oblige à réintégrer l’établissement dans lequel vous vous êtes inscrit.e pour effectuer votre césure. Si jamais ce cas se présente, vous devrez faire vos demandes d’inscription comme tout.e autre étudiant.e.

 

À la suite de ma césure, je voudrais entrer dans une filière sélective, comment dois-je procéder pour m’y inscrire ?

Deux options s’offrent à vous :

  • soit vous candidatez dans la formation de votre choix et, une fois que vous êtes accepté.e, vous demandez à faire une césure.
  • soit la formation que vous souhaitez intégrer a déjà mis en place un dispositif pour la césure. Dans ce cas, suivez la procédure indiquée.

 

 LES QUESTIONS “MA-SITUATION-EST-UN-PEU-PARTICULIÈRE”

Je souhaite faire mon master 2 en deux ans pour pouvoir faire une césure et valider mon année en rentrant, est-ce possible ?

La circulaire n’est pas très précise sur ce sujet mais cela semble compliqué. Sauf si votre université accepte les césures semestrielles, dans ce cas renseignez-vous directement auprès de votre établissement.

 

Est-ce que je peux conserver ma bourse d’étude lors de ma césure ?

Plusieurs cas sont distingués par la circulaire :

  •  Si la période de césure consiste en une formation, l’éligibilité de l’étudiant.e à la bourse est soumise aux conditions de droit commun attachées à la nature de sa formation. La formation doit notamment relever de la compétence du ministre chargé de l’enseignement supérieur conduisant à un diplôme national de l’enseignement supérieur ou être habilitée à recevoir des boursier.ère.s. Le maintien de la bourse est soumis aux conditions de progression, d’assiduité aux cours et de présence aux examens fixées dans le cadre du droit commun.
  • Dans les autres cas, le droit à bourse peut être maintenu sur décision de l’établissement, qui se prononce sur la dispense ou non de l’étudiant.e de son obligation à assiduité durant sa période de césure. La décision sera prise en fonction de la relation entre la thématique de la césure et la formation dispensée au sein de l’établissement. Les modalités de décision de l’établissement devront être portées au règlement intérieur et / ou des études de la même manière que les modalités d’acceptation de la période de césure.

Attention : lorsque le droit à bourse est maintenu, celui-ci entre dans le décompte du nombre total de droits à bourse ouverts à l’étudiant.e au titre de chaque cursus.

 

Je viens d’avoir le bac, est-ce que je peux faire une césure avant d’entrer en L1 ?

Selon la FAQ du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, c’est possible “sous réserve d’une admission effective en 1ère année et d’un accord de l’établissement vous recevant en première année.”

 

Je n’ai pas validé mon année, est-ce que je peux faire une césure à la rentrée prochaine ?

La plupart des universités prévoient une commission pédagogique avant d’autoriser la césure. Vous pouvez proposer votre projet mais la validation de votre année augmentera sans doute vos chances d’accéder à la césure.

 

Ressources complémentaires :

La circulaire ministérielle sur la césure : cliquez ici pour y accéder.

La foire aux questions réalisée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : cliquez ici pour y accéder.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir