Communiqué de presse : Non au Service civique obligatoire !

Suite à l’adoption par l’Assemblée nationale d’un amendement visant à rendre le service civique obligatoire, Animafac et l’ensemble des acteurs associatifs réaffirment leur attachement plein et entier à un service civique volontaire.

Communiqué de presse du Mouvement associatif

Non au service civique obligatoire !

L’Assemblée nationale a adopté, lors de ses débats sur le projet de loi Egalité – Citoyenneté un amendement ouvrant la possibilité d’un service civique obligatoire, pour les jeunes entre 18 et 25 ans.

Alors que les discussions, riches, qui ont eu lieu lors de l’examen de ce texte ont permis de rappeler tout l’intérêt du service civique volontaire tel qu’il existe depuis 2010, et l’importance d’appuyer son déploiement, en en renforçant la qualité et la spécificité, cette disposition vient semer la confusion sur la volonté de la représentation nationale et son attitude vis-à-vis de la jeunesse.

Quelle est l’idée que l’on se fait de la capacité d’engagement citoyen des jeunes lorsqu’on considère qu’elle ne peut exister que par l’obligation ? Quelle est l’image renvoyée à cette jeunesse en lui imposant, à 18 ans, trois mois de formation obligatoire aux valeurs de la République, et une « mise à niveau » en matière d’alphabétisation ?

Le Mouvement associatif réaffirme son attachement plein et entier à un service civique volontaire. C’est la liberté de cet engagement qui en fait la richesse et la force, et ouvre à ceux qui s’y engagent les portes de l’action et de l’implication citoyennes, comme c’est le cas pour l’engagement bénévole. Construites sur le principe de libre participation, les associations ne veulent pas être les opérateurs d’un nouveau service national obligatoire.

À propos du Mouvement associatif :
Porte-voix de la dynamique associative, Le Mouvement associatif réunit plus de 600 000 associations (sur 1,3 millions d’associations répertoriées en France), réunies au sein d’une quinzaine d’organisations thématiques.Son ambition est de favoriser le développement d’une force associative utile et créative. Le Mouvement associatif intervient sur quatre grands axes de réflexion et d’action : le bénévolat & le volontariat, l’économie, le dialogue civil et l’emploi.

Document(s) à télécharger
Soyons sociaux
Réagir c'est agir