Des événements sur la culture numérique à Rennes, Tours et Strasbourg

Le numérique, ce n’est pas forcément un truc de geeks ! Pour développer la culture numérique des étudiant.e.s dans les assos, Animafac co-organise une série d’événements gratuits en avril avec les fédérations Indre-et-Loire et Ille-et-Vilaine de la Ligue de l’enseignement.

 

bandeau-numérique-rennes

Cliquez sur le bandeau ci-dessous pour dérouler les informations.

QUAND : 12 avril à 18h00

OÙ : Université Rennes 2 Amphi L1

PAR QUI : Animafac et la Ligue de l’enseignement Ille-et-Vilaine

LE FILM

Cliquez sur le bandeau ci-dessous pour dérouler les informations.

RiP: a Remix Manifesto étudie la façon dont la facilité de partage permise par Internet transforme la création artistique et questionne le droit d’auteur, le tout à travers le travail de l’artiste Girl Talk dont les créations sont des remix mêlant des dizaines de morceaux d’autres artistes. Le documentaire s’intéresse également aux origines du copyright et aux réactions de l’industrie musicale suite à l’apparition du peer to peer.

 

LE DÉBAT

Les outils numériques nous permettent aujourd’hui de copier, diffuser mais surtout transformer des oeuvres artistiques bien plus facilement qu’avant, permettant une diffusion sans précédent de la culture et de nouvelles formes d’expression artistiques, des mashups à l’art libre, en passant par les GIF animés.

Cependant, le droit d’auteur empêche la diffusion des œuvres sans l’autorisation de leur auteur, rendant une partie de ces usages illégaux. Mais entre la légitime protection des artistes et les abus de l’industrie, peut-on envisager un système qui contente à la fois utilisateurs et producteurs de contenu ?

 

S’INSCRIRE

 

 

bandeau-numérique-strasbourg

Cliquez sur le bandeau ci-dessous pour dérouler les informations.

QUAND : 21 avril à 18h00

OÙ : Amphi AT 8 du Centre de culture numérique de l’Université de Strasbourg, 16 rue René Descartes

PAR QUI : Animafac

LE FILM


Extrait Film Documentaire « Les gardiens du… par LESFILMSDUNJOUR

Les Gardiens du nouveau monde suit le parcours du hacker engagé Okhin afin de raconter l’émergence de la culture hacktiviste. Il montre comment ces hackers passent de la bidouille à un engagement politique auprès des ONG et dissidents du monde entier.

 

LE DÉBAT

La démocratisation du Web dans les années 90 a vu émerger de nouvelles formes d’engagements ainsi que de nouvelles luttes : contre la surveillance généralisée, pour la neutralité d’Internet ou encore pour le libre partage de la connaissance.

Ces nouvelles formes d’hacktivisme alliant considérations politiques et maîtrise de sujets techniques questionnent les formes plus traditionnelles d’engagement. Comment les associations peuvent-elles s’impliquer dans ces nouvelles luttes ? Les ONG ont-elles quelque chose à gagner de la collaboration avec les hackers ?

 

S’INSCRIRE

 

 

test-bandeau-tours-4

Cliquez sur le bandeau ci-dessous pour dérouler les informations

QUAND : 27 avril à 18h00
OÙ : Ligue de l’enseignement Indre-et-Loire, 10 Avenue de la République, Joué-lès-Tours
PAR QUI : Animafac et la Ligue de l’enseignement Indre-et-Loire

 

LE DÉBAT

Le numérique permet aux associations et aux projets reposant sur l’action collective de mobiliser plus largement des bénévoles. Cependant, les outils numériques restent aujourd’hui sous-exploités par les associations.

Cette rencontre-débat permettra donc d’échanger sur différentes façons dont le numérique peut permettre de mobiliser les citoyens autour d’un projet commun. Réseaux sociaux, pétitions en ligne, crowdfunding, tous ces usages d’Internet contribuent à transformer les usages des associations et méritent qu’on réfléchisse à la manière de les intégrer dans nos pratiques.

 

S’INSCRIRE

Pour aller plus loin
Soyons sociaux
Réagir c'est agir