Animafac et le CNOUS lancent le MOOC “Créer et développer son association étudiante”

Imaginez. Derrière votre ordinateur, vous vous retrouvez dans un amphi virtuel de plusieurs milliers de personnes de tous âges et tous horizons. Votre point commun ? Votre envie d’apprendre à développer un projet solidaire !

LE 1ER MOOC POUR DÉVELOPPER SON ASSO ÉTUDIANTE

Pour la première fois, Animafac et le Centre National des Œuvres Universitaires et Scolaires (CNOUS) co-produisent une formation en ligne ouverte à tous. Un objectif : permettre à des milliers de personnes dans toute la France de développer un projet associatif grâce à une série de ressources et de conseils.

Comment passer de l’idée à l’action ? Avec quelles méthodes devenir la reine ou le roi de la compta ? Quels sont les trucs pour  faire connaître son projet quand on ne s’appelle pas Emmaüs ou WWF ?


Créer et développer son asso : le MOOC ! par animafac

COMMENT S’INSCRIRE ?

Pas de frais d’inscription, pas de diplôme préalable, ce cours est une porte grande ouverte vers l’univers des acteurs du changement !

Durant les 6 semaines d’enseignement, des vidéos ludiques seront animées par des étudiants bénévoles expérimentés et des experts du monde associatif qui vous présenteront des méthodes pour réussir vos projets.

Pour participer à l’aventure, il suffit de s’inscrire, seul.e ou à plusieurs, sur le portail de France Université Numérique (FUN) !

s'inscrire

LE MOOC EN BREF

  • des cours en ligne animés par des experts associatifs

  • inscription gratuite et ouverte à toutes et à tous

  • 6 semaines, 6 étapes pour structurer son projet associatif

  • 3 à 4 vidéos par semaine et des exercices pour s’entraîner

  • des travaux en groupe, pour être plus efficaces et s’inscrire dans une communauté

  • pas de notes, mais des corrections et des conseils personnalisés

  • à la fin, possibilité de décrocher des financements et un accompagnement via l’appel à projets étudiants innovants : La Riposte

Thématiques et intervenants des cours

- Camille Marguin : Devant le manque de transparence des industriels sur la présence de substances dangereuses, et tout particulièrement les perturbateurs endocriniens, dans les produits de grande consommation, Camille a contribué à créer le collectif Appel de la Jeunesse qui conçoit des campagnes de sensibilisation à destination du grand public et en particulier des jeunes sur ces questions.

- Guillaume Bagnolini : Étudiant – chercheur sur les questions de biodiversité, il a eu l’occasion de créer plusieurs associations, notamment le Groupement Naturaliste de l’Université de Montpellier 2 (GNUM) à l’origine d’un ambitieux plan de préservation de la biodiversité sur le campus.

- Antoine Aguesse : Hyperactif de l’associatif étudiant, Antoine est engagé dans des structures d’accueil des étudiants internationaux, de vie de campus mais aussi d’organisation d’événements culturels. Toutes ces activités font de lui un incontournable dans le monde étudiant grenoblois et un formateur de qualité pour Animafac.

- François Pacaud : Co-président de l’association ShakePeers, François agit depuis plusieurs années dans le secteur associatif pour favoriser la diffusion des savoirs et la vulgarisation scientifique.

- Claire Feintrenie : membre du Comité du service civique associatif.

- Camille Legault (directrice d’Animafac) : Après des expériences à la mairie de Paris et dans diverses associations, Camille a rejoint l’équipe Animafac pour prendre en charge la création des outils pédagogiques puis devenir la directrice administrative et financière de l’association en 2012. À ce titre, elle assure la gestion administrative et financière de la structure.

- Cyril Hoccry-Lescamure, animateur du pôle de développement de l’Économie Sociale et Solidaire du Pays de Dinan.

- Julien Tessier, chargé de mission innovation sociale à Animafac.

- Marie Camier (responsable de la communication d’Animafac) : Marie découvre le monde des associations étudiantes en étant volontaire en service civique pour l’association de presse jeune Jets d’encre. Elle intègre ensuite l’équipe Animafac au sein de laquelle elle assure diverses responsabilités avant de devenir responsable de la communication. Elle est également une experte de l’éducation aux médias qu’elle commente via le site mediaeducation.fr.

- Damien Hensens (coordinateur national de l’Appel de la jeunesse) : Après un passage dans l’agence de communication Limite, Damien devient le coordinateur de l’Appel de la Jeunesse où il élabore, entre autres, la stratégie de communication novatrice du collectif autour de l’éco-orgasme pour sensibiliser sur les perturbateurs endoctriniens.

- Julien Sainz, Chargé d’action culturelle au CROUS de Bordeaux

- Maëva Tordo, cofondatrice du NOISE (Nouvel observatoire de l’innovation sociale et environnementale)

- Claire Feintrenie : membre du Comité du service civique associatif.

- Marie Lamy, conseillère technique économie et emploi au Mouvement Associatif.

- Antonin Cois, ancien secrétaire général de la fédération de Bourgogne de la Ligue de l’enseignement.

- Habib Zrir, coordinateur accueil-orientation à l’Atelier Île de France.

En coulisses du MOOC

Soyons sociaux
Réagir c'est agir