Les étudiants et le développement durable, toute une histoire

Entre octobre et décembre 2016, le REFEDD (RÉseau Français des Étudiants pour le Développement Durable) a lancé une consultation nationale des étudiant·e·s pour connaître leur rapport et leurs envies quant au développement durable. 10 500 personnes y ont répondu, on analyse maintenant les résultats !

Les résultats de la consultation

DD et société

Selon les résultats de l’étude, les étudiant·e·s pensent très largement que les questions liées au développement durable sont aujourd’hui capitales. Ceci est particulièrement vrai si on s’intéresse à l’aspect écologique et climatique du développement durable. Cette question n’est pas uniquement liée aux campus mais s’étend plus loin, puisque 85% des étudiant·e·s interrogé·e·s pensent que les intérêts des générations à venir ne sont pas pris en compte lors des décisions politiques. Pour 73% d’entre eux·elles, le développement durable n’est d’ailleurs pas suffisamment traité dans les débats.

Campus et développement durable

Un peu plus de la moitié des étudiant·e·s remarquent les efforts des établissements pour s’inscrire dans une démarche de développement durable et saluent le soutien apporté aux initiatives étudiantes dans ce domaine. Cependant, même s’il y a une prise en compte de ces problématiques, elle demeure insuffisante selon les personnes interrogées. Il existe en effet un réel souhait d’aller plus loin, notamment par rapport aux restaurants universitaires : une plus forte intégration du bio et du local, une politique de compostage et de tri des déchets systématique et la création de comités de développement durable avec une participation active des étudiant·e·s.

le développement durable : un secteur et des métiers attractifs

Intégration du développement durable dans le quotidien des étudiant·e·s

Comme le montrent ces résultats, les étudiant·e·s intègrent pleinement le développement durable dans leur vie quotidienne et dans leurs projets professionnels. Ces enjeux sont donc bien compris par la majorité des étudiant·e·s.

quelques idées pour aller plus loin

Les éléments mis en évidence par cette étude résonnent sur plusieurs points avec les idées proposées dans le cadre du projet #Engageons2017. En voici quelques unes !

Visuel d'engageons 2017

Nous pensons que la gouvernance des campus doit être plus inclusive. Comme le montre la consultation du REFEDD, les étudiant·e·s demandent à être davantage inclus dans les prises de décisions au sein des campus. Ceci peut passer par la création de comités de décision dans lesquels les étudiant·e·s peuvent avoir une participation plus active.

Parmi les idées que nous voudrions mettre en oeuvre, nous proposons également de mettre en place des budgets participatifs étudiants, une clause d’impact environnemental sur les campus et un test de connaissances et de compétences sur le développement durable.

Découvrez toutes nos idées sur notre dossier dédié !

Soyons sociaux
Réagir c'est agir