Passage à l’acte…

 

La rentrée universitaire, ses amphis plein d’inconnus, ses longues plages de temps libre… Un moment parfait pour rechercher l’activité qui saura nous séduire et nous motiver tout au long de l’année. De nombreux étudiants, prêts à se laisser tenter par l’expérience associative, attendent la personne qui saura venir leur dire les mots justes pour qu’ils franchissent le pas. « Chacun son asso », c’est la campagne du passage à l’acte…

 

 

De l’envie à l’action…

7 jeunes sur 10 se déclarent prêts à rejoindre une association, mais seul 1 sur 10 devient un bénévole régulier. Afin de réduire l’écart entre les bonnes volontés et le passage à l’acte, et pour pallier aux difficultés de recrutement des associations en début d’année, Animafac a lancé depuis 2005 une campagne de promotion de l’engagement. Sous son apparence tranquille et ouverte, « Chacun son asso » est un véritable cri de guerre pour rallier tous les sceptiques, les hésitants, les dilettantes, les motivés pas encore convaincus, les idéalistes sans expérience de terrain, les altruistes et mêmes les indifférents à la cause associative. Le public étudiant est étonnement éclectique, ça tombe bien, car dans le monde associatif, on trouve toujours chaussure à son pied.

Si on ne la trouve pas, c’est souvent la faute au manque d’information et de connaissance de l’univers associatif. Animafac a donc pris ses précautions pour qu’aucun étudiant, sur les principaux campus de France, ne puisse ignorer ni cette campagne, ni sa bonne humeur contagieuse…

 

Voir la vie en jaune…

Le principe ? Installer pendant deux jours sur les campus un stand où les étudiants désireux de s’engager et les associations à la recherche de nouveaux bénévoles se rencontrent pour discuter. Sous l’allure d’un stand, c’est en fait une porte d’entrée dans le monde associatif étudiant…

 

Les associations orchestrent l’évènement et relaient la campagne, sur fond d’ambiance festive (fanfare, batucada, ou autre animation selon les campus). Le stand est participatif car il invite les curieux et les autres à remplir un test ludique (disons plutôt décalé…) « quel associatif suis-je ? » en buvant un café équitable. Pour ceux qui veulent entrer directement dans le vif du sujet, un livret de l’engagement associatif est mis entre leurs mains pour qu’ils découvrent les raisons de rejoindre une association, la liste des thématiques, les types d’engagement possibles et…. le lien pour accéder au fameux sésame Animafac, nommé plus prosaïquement « annuaire des associations ».

 

Chacun son asso.org

Le site de la campagne permet de continuer de manière interactive une fois le stand disparu, en proposant les outils en ligne (test, livret d’engagement) pour ceux qui auraient été absents par inadvertance… De plus, il donne accès à l’annuaire Animafac pour les associations étudiantes, et à celui de France bénévolat pour les associations instituées.

 

Quelques jours après la fin de la campagne sur les campus, un apéro est organisé pour que les étudiants prêts à s’engager et un maximum d’associations étudiantes se rencontrent pour faire plus ample connaissance. Après tout ça, si l’étudiant ne trouve pas chaussure à son pied…

Soyons sociaux
Réagir c'est agir