Quatre projets étudiants récompensés par la Riposte 2013 pour leur impact social

Samedi 15 février, Animafac a récompensé quatre projets étudiants particulièrement innovants dans le cadre de son appel à projets étudiants, La Riposte. Ces projets se distinguent tous par leur impact social direct sur le monde étudiant. En plus d’une dotation de 3 000 ou 5 000 €, les quatre lauréats vont désormais être accompagnés dans leur développement par le centre de ressources d’Animafac.

Les quatre lauréats de cette première édition sont le collectif FFE OUTREMER et les associations étudiantes Gaspi’Potes, la Cravate solidaire et Apprendre pour Aider.

Main dans la Main : une crèche parentale « pour et par les étudiants » en Guadeloupe

Le Prix Jeun’ESS, d’un montant de 5 000 €, a été attribué au projet Main dans la Main, porté par le collectif FFE OUTREMER.

Cette future crèche parentale « pour et par les étudiants » permettra à de jeunes parents de réussir leurs études sur le campus de Fouillole en Guadeloupe. Ayant du mal à joindre les deux bouts entre l’éducation de leurs enfants et la poursuite de leurs études, les étudiants jeunes parents sont encore trop nombreux à abandonner leurs études. En vue de réduire le décrochage scolaire de ces étudiants, le collectif FFE OUTREMER, œuvrant sur les campus de l’archipel guadeloupéen, ont monté ce projet commun de crèche parentale étudiante implantée sur les campus.

Au-delà de l’accueil et la garde des enfants, ce dispositif comprendra un accompagnement et un soutien (démarches administratives, soutien pédagogique…) aux jeunes parents. Ce dispositif « pilote » aura pour vocation d’être essaimé et légué avec une « marche à suivre clef en main » à d’autres campus qui souhaiteraient reproduire la démarche.

Gaspi’Potes : un Food Truck pour lutter contre le gaspillage alimentaire ET la précarité étudiante

Le Prix du Public, d’un montant de 3 000 €, a été attribué au projet Gaspi’Potes.

Imaginé par des membres de l’association ENACTUS Paris Diderot, le « Food Truck » (camion restaurant) Gaspi’potes proposera aux étudiants de l’université Paris Diderot des plats équilibrés à bas coût, en utilisant des produits issus du gaspillage alimentaire.

Ce projet a été développé en réponse à plusieurs constats : d’un côté, une grande part de la production alimentaire mondiale est gaspillée ou jetée ; de l’autre, les étudiants de Paris Diderot ne disposent que de deux offres de restauration universitaire et doivent pour beaucoup d’entre eux se rabattre sur une offre privée qui est loin d’être abordable.

Apprendre pour Aider : réaliser du soutien scolaire au profit d’associations sociales ou humanitaires !

L’association Apprendre pour Aider a reçu l’un des deux Prix La Riposte, d’un montant de 3 000 €.

Cette association lyonnaise propose à des étudiants de donner bénévolement des cours de soutien scolaire, les familles bénéficiaires s’engageant en échange à effectuer un don à une association choisie conjointement. Une alliance inédite entre engagement bénévole et don aux associations.

Fondée en 2009 à Lyon, Apprendre pour aider est aujourd’hui également implantée sur Saint-Étienne et souhaite élargir en 2014 ses activités à l’agglomération grenobloise puis, à moyen terme, à l’échelle nationale.

La Cravate Solidaire : bénéficier d’un costume pour réussir son entretien d’embauche !

L’association La Cravate Solidaire a reçu l’un des deux Prix La Riposte, d’un montant de 3 000 €.

La Cravate Solidaire est une jeune association francilienne née de la volonté de limiter les discriminations liées à l’apparence en entretien d’embauche. Pour cela, elle met à disposition des demandeurs d’emplois des tenues professionnelles gratuites qu’elle récupère gratuitement auprès d’entreprises et de particuliers.

Au-delà du simple don de vêtements, la Cravate Solidaire propose également des conseils en images par des coachs professionnels et des ateliers pour rédiger un CV et préparer un entretien avec des bénévoles issus de grandes entreprises. Un bon coup de pouce pour réussir son entretien d’embauche !

La Riposte est porté par Animafac en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le programme Jeun’ESS, L’Etudiant et France Culture Plus.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir