21ème sexe, une asso se dresse face aux stéréotypes de genres

Jeune structure lyonnaise, 21ème sexe s’engage pour déconstruire les préjugés, promouvoir l’égalité femme-homme et proposer un espace de débat. Une démarche que ses membres présenteront lors d’Advertise me, une exposition consacrée aux petits et grands travers du monde de la publicité.

Parce qu’elle se bat concrètement pour l’égalité et le respect de chacun.e, #jaimetonasso !

Formaliser et développer un engagement

Si l’association n’a été créée qu’en février dernier, les fondatrices de 21ème sexe organisent des débats sur les discriminations genrées depuis plus de deux ans. Pour Suzie, Julie et Alex, la fondation d’une structure associative était avant tout un moyen de formaliser un engagement et de passer à la vitesse supérieure. « Progressivement, nous nous sommes rendues compte que les thématiques abordées lors des débats intéressaient pas mal de monde », assure Julie, la présidente de 21ème sexe.

Une expo contre les clichés véhiculés dans la pub

Jus de fruits, yaourts et autres shampooing… Tout, dans le monde de la pub, semble justifier l’exhibition et (par extension) l’objetisation du corps féminin. C’est sur ce constat que les membres de 21ème sexe ont imaginé « Advertise me », une exposition interactive organisée à la Maison des Etudiants de Lyon à partir du 17 septembre. Suzie, la responsable du projet, évoque un dispositif basé sur le débat et l’ouverture : « Je voulais que cette expo soit réellement interactive, un concept aux antipodes de ce que l’on trouve habituellement. Elle sera donc accompagnée d’un questionnaire ciblant les perceptions de chacun face aux œuvres exposées. » Mais « Advertise me » c’est en premier lieu une soixantaine d’œuvres, des clips vidéo diffusés en direct et des échanges permanents.

« Les assos ont un rôle majeur à jouer ! »

Bien qu’au premier acte de leur projet, les fondatrices de 21ème sexe ont un avis bien tranché sur la question de l’implication des associations dans la lutte contre les stéréotypes. Pour elles, « Le fait de s’engager et de chercher le débat est déjà un premier pas mais les assos ont un rôle majeur à jouer ! ». Outre l’exposition, l’association participera au prochain forum des associations de Lyon, les 20 et 21 septembre ; Une bonne occasion de rencontrer ses membres.

Découvrez sans attendre le Tumblr de l’association ainsi que l’œuvre de la sociologue américaine Jean Killbourne qui a notamment inspiré l’équipe lors de la création de l’exposition.

De gauche à droite : Julie Chrétiennot (présidente), Suzie Wible (secrétaire-adjointe), Sophie Grémillet (secrétaire), Alexandra Pommatau (trésorière) et Claire Coupé (vice-présidente)

Pour aller plus loin
Soyons sociaux
Réagir c'est agir