Association créée en 2005, Sorbonne Sonore s’engage dans un projet fou ! Faire vibrer le campus de Paris 4 grâce à Proust, Diderot, Céline ou Sartre lors de soirées de lecture à haute voix. Pierre-Benoit Roux, responsable de la communication de la structure, nous en dit plus sur sa philosophie et son prochain festival.

 

L’association a pour but de promouvoir la lecture à voix haute et la découverte de la littérature pour le plus grand nombre. La politique de l’asso est de faire écouter des textes exigeants ou considérés comme tels pour permettre à chacun de les percevoir sous un autre jour. « On peut vraiment se réunir et se marrer avec cette littérature », s’écrie Pierre-Benoit, comme pour nous inviter à le rejoindre dans les amphis de la Sorbonne. Jeune auteur, il s’est pris d’amour pour le procédé lorsqu’il a découvert la structure et a constaté qu’on pouvait y rassembler des foules. « La soirée Bal à la page de l’an dernier a regroupé 600 personnes pour écouter un texte de Proust ». Si le chiffre est élevé, c’est, selon lui, grâce au jeu et l’interprétation des textes ainsi qu’aux animations mises en place.

 

La littérature comme un show

 

Les soirées organisées par l’association surfent sur un modèle hybride. Elles mêlent cours de danse, lecture et Dj sets. Cette année, le Bal à la page sera consacré aux auteurs érotiques et devraient, selon Pierre-Benoit, attirer beaucoup de monde. Et pour mieux souligner l’esprit de l’événement, des intermèdes seront assurés par des effeuilleuses burlesques. « Nous essayons d’envisager la littérature comme un show, comme un moment agréable et festif ». Et qu’en est-il du public ? « Les étudiants redécouvrent les textes et viennent nous dire que leur vision des auteurs a été bouleversée », affirme-t-il. Mieux, de plus en plus d’étudiants voient dans ces séances une alternative aux soirées étudiantes et aux sorties en boite.

 

Place au Festival Livre en tête du 25 au 29 novembre 

 

Du 25 au 29 novembre, l’association organise le 5ème festival de la lecture à haute voix « Livres en tête ». Co-organisé par le Service culturel de l’Université Paris-Sorbonne et en partenariat notamment avec France Culture et la Mairie de Paris, l’événement sera retransmis en streaming sur le net. C’est la toute première fois qu’un événement littéraire le sera ! Pour l’occasion, de nombreuses personnalités seront associées aux festivités. François Busnel, Nelson Monfort, Natalie Dessay, Raymond Poulidor, Anna Polina, Matthieu Aron, Denis Grozdanovitch, Cyrille Lehn, Norbert Lucarain, Eve Risser, Olivier Pourriol, Pascal Fioretto, Arno Bertina, Coco Coach, Félix Libris… Pas mal pour un festival étudiant. 

 

Pour participer au festival Livre en tête et connaître toutes les informations d’usage, connectez-vous sur le blog de l’événement.

 

Je vous laisse sur cette citation de Camus. Un esprit libre et puissant qui aurait eu 100 ans aujourd’hui. Il nous parle d’un grand tout que l’on pourrait associer aux initiatives jeunes. « Créer, c’est aussi donner une forme à son destin. »

 

Crédits photo : une lectrice inspirée par son texte @Sorbonne Sonore

Soyons sociaux
Réagir c'est agir