Initiée en avril 2011 par Animafac dans le but d’inciter les citoyens à prendre part au débat public, 2012 Même pas peur vit toujours! Photographe et enseignante, Laurence Polignone s’est emparée de la campagne, de ses stickers et de ses slogans pour inviter des élèves d’un lycée professionnel de l’Arbresle près de Lyon à s’exprimer. Entre prises de vue et prises de position, ces jeunes ont planché avec talent sur le thème de l’engagement au travers d’un atelier photos organisé en mars dernier.

 

« J’avais à coeur de proposer des ateliers participatifs aux élèves, les amener à se pencher sur la notion d’engagement », c’est ainsi que Laurence résume l’essence de cette démarche. «Ils ont des cours d’éducation civique, mais cela reste très théorique. Pour eux, il s’agit d’histoire, de géographie ou tout au moins d’une matière supplémentaire. Je voulais donc les placer face à quelque chose de réel, de concret, les pousser à instaurer un dialogue avec l’actualité. » Pour ce faire, Laurence et ses élèves ont disposé d’une séance de deux heures. Deux heures durant lesquelles un échange a été initié et les travaux réalisés. Transposer des mots, des concepts, la nature d’un engagement en quelques clichés n’est pas simple, surtout en si peu de temps. « Chaque groupe d’élèves avait 20 minutes pour réaliser sa photo. C’est vraiment très court. » Mais malgré l’impératif, ces artistes d’un jour ont su faire évoluer un postulat de départ qui semblait les contraindre au silence et à la distance face au monde. Au fur et à mesure de l’évolution du projet, ils ont pris conscience que « le monde leur appartient, qu’ils peuvent s’y engager et en parler. Nous sommes partis de réflexions simples sur le lycée, les études, la vie quotidienne ». En découle une série de clichés originaux abordant des thèmes aussi variés que la corruption, le respect de l’autre, la solidarité et la liberté.

 

 

 

« J’étais très intéressée par le fait qu’un blog puisse être utilisé comme espace de liberté et que tout le monde puisse y donner son avis. J’ai donc présenté le concept de 2012 Même pas peur aux élèves et nous avons formé deux petits ateliers photos à partir des stickers et des slogans. Je voulais mettre un coup de pied dans la fourmilière, prendre cette matière et voir comment des artistes pourraient s’en emparer. » Si les oeuvres des élèves sont exposées sur le blog du concours « Vide ton sac », Laurence espère pouvoir prolonger le débat et l’enrichir au travers du web « J’aimerais que ce travail ne soit pas juste une exposition à l’intérieur du lycée mais qu’il rende compte de la démarche des élèves. Il serait d’ailleurs très intéressant d’engager un dialogue, d’ouvrir les photos aux commentaires en direct. » Déjà à l’origine de projets similaires abordant des notions telles que le respect, et le vivre ensemble, la photographe aimerait voir ce concept d’ateliers perdurer dans le temps. Au travers de la campagne 2012 Même pas peur, ces lycéens ont pris la parole et espèrent voir ce projet se prolonger. «Ce serait pas mal que nos petites idées lancées vite fait sur un coin de papier soient exposées, d’une part pour participer à la liberté d’expression et aussi pour montrer que n’importe qui peut mettre sa pierre à l’édifice. » Une expérience enrichissante à renouveler.

 

 

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir