Association nancéenne regroupant des étudiants en sciences cognitives, Ekos projette de faire connaître son domaine d’expertise au grand public. Vaste programme lorsque l’on s’attaque à un sujet aussi dense.

 

Créée en 1997 et regroupant des étudiants nancéens, l’association Ekos s’emploie à faire connaître l’étendue des connaissances relatives aux sciences cognitives. Les quoi ? Les sciences cognitives ! Sujet pour le moins obscur au premier abord, les sciences cognitives regroupent l’ensemble des descriptions, explications et simulations des mécanismes de la pensée. Et ces sciences regroupent des disciplines aussi complexes qu’essentielles. Des disciplines telles que la linguistique, l’informatique, l’anthropologie, la philosophie, les neurosciences ou la psychologie.

 

La vulgarisation scientifique en direct et en public

 

Pour faire connaître au grand public la diversité de cet univers, Ekos organise tout au long de l’année de nombreux événements. Outre le Forum des Sciences Cognitives, l’association organise des colloques, des conférences et des cycles de formations mais aussi un Café Sciences Co’. Un spécialiste des questions de cognition, quelques dizaines de convives et le tour est joué. Bel exercice de vulgarisation en direct et en public, le concept des Cafés Sciences Co’ permet aux curieux de se familiariser avec les thématiques abordées et au spécialiste de nourrir sa réflexion des échanges et des questions posées.

 

Que vous soyez nancéens ou pas, versés dans les sciences dures ou pas, les projets d’Ekos se veulent accessibles au plus grand nombre. La force de la vulgarisation scientifique en est la clé. Alors n’hésitez pas à prendre contact avec l’association pour en savoir plus sur ses prochains projets en vous connectant sur sa page Facebook

 

Crédits photo : Vue d’un stand du Musée des Sciences Cognitives de Paris @Ekos

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir