#AG2014 | FSDIE dans les universités : les associatifs étudiants en parlent

Et si vous faisiez financer vos projets associatifs menés à l’université ? Depuis 2001, une circulaire ministérielle revue en 2011 permet aux initiatives étudiantes de se développer grâce à des subventions spécifiques : le Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE).

Le FSDIE en bref

Un fonds qui encourage la vie associative étudiante sur les campus…

La circulaire de 2011, comme toute circulaire, a un caractère prescriptif : les universités peuvent décider de l’appliquer ou non. Elle représente un message très positif d’encouragement à la vie associative dans les universités. En 2011-2012, plus de 8 millions d’euros issus des FSDIE ont permis de financer des projets associatifs étudiants.

L’existence de commissions d’attribution du FSDIE est avérée dans toutes les universités françaises. Le montant du fonds de chaque établissement varie donc en fonction du nombre d’étudiants non boursiers. Certains fonds se comptent en dizaine de milliers d’euros tandis que d’autres atteignent les 600 000€, comme à l’université de Bourgogne, qui voit son fonds alimenté également par les collectivités et l’université.

… à l’interprétation variable sur le terrain

En revanche, toutes les commissions n’ont pas la même interprétation ni la même application de la circulaire de 2011 dans leur fonctionnement. Lors de l’assemblée générale du réseau Animafac, les associations étudiantes présentes ont fait remonter un certain nombre de difficultés auxquelles elles se trouvaient confrontées, malgré l’existence de ce cadre législatif. Ces difficultés viennent confirmer les premiers résultats d’une étude menée par Animafac et qui porte sur les politiques de soutien à la vie associative étudiante dans les universités.

Les difficultés rencontrées par les associations étudiantes dans les universités

  • Certaines chartes FSDIE créées par les universités sont trop restrictives et ne leur permettent pas de prétendre au fonds lorsque l’association n’est pas majoritairement composée d’étudiants de l’université ou domiciliée dans celle-ci.
  • Les associations déplorent que, dans certains établissements, des événements festifs financés par le FSDIE soient payants (voire coûteux) pour les étudiants.
  • Lorsque le versement de la subvention n’est effectif qu’après réalisation du projet, les associations étudiantes peinent à le mettre en place.
  • Dans certaines universités, on leur demande de « gonfler » leur demande de subvention car les commissions ont tendance à ne valider qu’une partie de la somme. En parallèle, ces mêmes commissions sont très strictes sur les demandes de devis qui doivent être faites « au centime près ».
  • Faute de matériel mis à disposition, les associations sont amenées à en louer de manière récurrente. Elles regrettent le manque de mutualisation des moyens et de devoir recourir aux subventions FSDIE pour financer ces locations.
  • Les associations au fonctionnement pérenne ont également du mal à financer leurs frais de fonctionnement annuel (assurance, déclarations officielles, matériel de bureau) ainsi que le recours au service civique.
  • Il arrive que des porteurs de projets se voient refuser des subventions sans justification et sans recours possible, ce qui leur donne l’impression que les décisions prises en commission sont arbitraires. Ils regrettent également que les comptes-rendus des débats en commissions ne leur soient pas rendus accessibles.
  • Les porteurs de projets présents à l’atelier constatent enfin que, bien souvent dans leur université, aucune association n’est présente dans le jury de la commission FSDIE.

Des propositions à paraitre en septembre

Les conclusions de l’enquête de terrain et la série de propositions qui en découleront seront publiés en septembre. En attendant, n’hésitez pas à nous faire part dans les commentaires des bonnes pratiques de vos universités en la matière !

Pour aller plus loin
Soyons sociaux
Réagir c'est agir
  1. Rudloff

    L’infographie ne s’affiche plus :/

  2. Marie Camier

    Merci pour le signalement Pierre :) C’est modifié !