J’ai testé pour vous : les soirées de La bourse à dés

Je suis Gwenola, animatrice réseau d’Animafac à Poitiers. Il y a quelques jours, j’ai participé à une soirée très sympa organisée par l’association La bourse à dés. Et vous savez quoi ? Je me suis franchement prise au jeu.

Qui est La bourse à dés ?

Tout d’abord, revenons sur La bourse à dés. C’est une association étudiante de l’université de Poitiers. Elle a pour but de promouvoir l’activité ludique et de stimuler l’imagination à travers les jeux de rôles, de plateaux, de cartes, etc. Ils m’ont expliqué comment ils s’étaient formés : « C’est un beau soir d’août, on revenait avec 6 amis d’une convention de jeux avec des souvenirs plein la tête, on s’est dit simplement dit : pourquoi pas nous ? C’est ainsi que la bourse à dés a vu le jour ! ». Quelques mois plus tard, l’association s’est bien structurée et ces 6 amis proposent des soirées de jeux à la cité universitaire Descartes en partenariat avec l’AERUD (Association des Étudiants de la Cité Universitaire de Descartes).

 

le soir où j’ai (presque) tué un dragon 

Je me suis donc retrouvée au milieu d’une de leur soirée. J’y allais pour prendre le thé, et finalement je me suis transformée en elfe pendant deux heures, rien que ça.

Voici comment cette soirée aux allures de Game of thrones (mais en beaucoup plus gentil) a commencé « Au cœur de la forêt, un battement d’ailes vous fait lever les yeux. Un dragon se pose près de vous, en faisant trembler le sol. Il ouvre la gueule tandis qu’un brasier se forme au fond de sa gorge. Que faites-vous ? » demande Hadrien Dominault, Président la bourse à dés, aussi appelé H.

L’imagination est très sollicitée puisque nous devons nous prendre pour des créatures imaginaires à la quête d’une statue dans la forêt. Moi par exemple j’ai dû me mettre dans la peau d’une elfe. Pas de souci pour s’imprégner du personnages car les membres de l’asso ont tout prévu. Chaque joueur dispose d’un plan, de dés, ainsi que d’une fiche avec toutes les caractéristiques de notre personnage.

Après cette mise en situation, à nous de jouer. Hadrien, le maître du jeu nous demande « que faites-vous pour vous sortir de cette situation ? » Munie de ma fiche caractéristique, j’imagine un possible scénario, rassurez-vous, ça peut avoir l’air très compliqué comme cela, mais en vérité c’est vraiment simple et très addictif.

Résultat de la soirée, en moins d’une heure, j’ai réussi, aussi fou que cela puisse paraître, à tuer un dragon grâce à mes compétences d’agilité et à ma lance. Oui, oui.

 

Que vous souhaitiez incarner une elfe, ou si vous préférez être un samouraï ou tout autre chose, ils ont plein d’autres jeux à vous proposer. Alors si vous êtes à Poitiers, contactez Hadrien, Marina et tous les autres membres de la bourse à dés ainsi que Lucien, président de l’AERUD et ses comparses, pour faire marcher votre imagination et passer une TRÈS bonne soirée. Et si vous n’êtes pas poitevin, il existe aujourd’hui de nombreuses associations de jeux de rôles, donc ne vous inquiétez pas, renseignez-vous auprès de votre université !

Soyons sociaux
Réagir c'est agir