Association réunionnaise, Kiss of Metal met un peu de rock dans la vie étudiante de l’île. Organisant des concerts, soutenant de jeunes artistes, informant le grand public, K.O.F. se démène pour valoriser un genre musical et des interprètes hauts en couleur !

 

Si quelqu’un associe « Kiss » et « Metal » dans la même phrase, les plus fins connaisseurs évoqueront forcément le quatuor de rockeurs peinturlurés qui déchainaient les foules dans les années 1970 en tirant la langue aux passants. Mais n’allez pas croire que nos amis américains fans de cuir et de permanentes soient les seuls à donner dans ce registre ! Kiss of Metal n’est certes pas un rock band, mais l’association de Rudy Patel déploie autant de fougue et voue un même culte au rock pur et dur ! Animafac passe en mode « Philippe Moanoeuvre » pour vous conter les exploits de Rudy et sa bande ! 

 

Telle un Kirk Hammett – guitar hero de son Etat et membre éminent de Metallica – courant aux quatre coins de la scène, Kiss of Metal s’engage sur tous les fronts. Elle se mobilise notamment aux côtés de jeunes artistes réunionnais qui vibrent, comme elle, au son des rifs et des solos endiablés. Car contrairement aux idées reçues, le zouk n’est pas seul maître à bord sur l’île. Le rock y a toute sa place et de nombreux groupes y fleurissent. Pour les aider, K.O.M. organise des festivals et des concerts. Des formations comme Weapons Of Arms, Skunk, Lost Bread, Intensity ou encore Endemya s’y succèdent régulièrement. A chaque représentation, le public est au rendez-vous. Qu’ils se produisent au coeur de l’Université de la Réunion ou dans une grande salle de St Denis, les artistes font face à des centaines d’amateurs de metal.

 

Mais le travail de l’association ne s’arrête pas là. Pour faire face à l’engouement et aider les jeunes formations, elle propose aux groupes émergents et aux artistes amateurs de les aider à se perfectionner et à gérer leur image. Grâce à K.O.M., ils sont notamment renseignés sur leurs droits et devoirs vis à vis des institutions. C’est peut-être un détail pour vous. Mais pour eux, ça veut dire beaucoup. Ca veut dire qu’ils seront libres … de ne pas brader leur talent ou se faire arnaquer par le premier venu. Et comme un métaleux averti en vaut (au moins) deux, l’association organise une veille informative sur les arcanes du rock. Un outil idéal pour rester à la pointe de l’actu.

 

Et comme disait ce bon vieux Kirk, « une vie passée sans faire d’expériences ne vaut pas la peine d’être vécue ». Une phrase qui, bien qu’étant destinée au monde de la musique, colle parfaitement au monde des associations étudiantes. Vous savez ce qu’il vous reste à faire… Expérimentez !

 

Intéressé.e. par l’association Kiss of Metal et son univers ? Envie de découvrir la scène rock de la Réunion ? N’hésitez pas à vous connecter sur le site de K.O.M. Pour en savoir plus !

 

Crédit photo : tandis que certains crachent les décibels, d’autres jonglent avec le feu lors de l’Etrange Nuit de K.O.M.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir