Association grenobloise, Entropie se penche sur la notion d’émancipation. Outre la réflexion et les études que suppose un tel projet, elle propose de nombreux ateliers de mise en pratique au public.

 

Situé au coeur de Grenoble, dans les locaux de Cap Berriat, le Laboratoire Entropie se consacre à la question de l’autonomie des individus. Bon…Dit comme ça, l’affaire pourrait être vue comme un projet gouvernemental sur des sur-hommes génétiquement modifiés. Mais il n’en est rien. C’est d’une approche sociologique qu’il s’agit ici. Entropie vise à donner aux citoyens les outils et moyens nécessaires à leur émancipation. Et au coeur du projet, l’association cultive deux valeurs fondamentales : l’entraide et la collaboration.

 

Pour ce faire, Entropie réalise trois types d’activités. Elle propose des ateliers de bricolage écologiques. Des temps de rencontre conviviale et de création. Le tout en mode biodégradable/zéro déchet/nature friendly. Côté recherche, Entropie travaille sur les questions affairantes aux notions d’autonomie et sur les formes de rapports sociaux alternatifs. Un grand programme qui la conduit notamment à conduire des investigations sur les modèles d’organisation dans le monde. Ces recherches regroupent des expériences passées et des projets plus contemporains qui essaient de développer des alternatives au système capitaliste.

 

Ces recherches sont partagées avec le public lors d’évènements, regroupant des conférences, des débats, des ateliers et des projections, l’objectif étant de « cartographier » ce territoire pour donner les outils afin que chacun puisse construire son alternative.

 

Enfin, l’association planche sur le design libre. Pratique développée au sein du laboratoire, elle tend à démocratiser la technique en simplifiant le vocabulaire et les notions qui entourent le design. Tous les objets développés dans le cadre de ce programme sont illustrés et dument présentés au travers d’une documentation. Cette même documentation est par la suite diffusée gratuitement auprès du public pour une meilleure appropriation. Le processus est libre et les participants bénévoles.

 

Pour en savoir plus sur les (nombreuses) activités de l’association Entropie, connectez-vous sur son blog.

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir