Lancement du Forum Français de la Jeunesse

Pour lutter contre la faible présence des jeunes dans le débat public, 19 organisations de jeunes dont Animafac ont lancé ce mercredi 20 juin le Forum Français de la Jeunesse en présence de Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative.

 

Le Forum Français de la Jeunesse doit permettre, à l’instar de nombreuses dynamiques existantes dans d’autres pays européens, de construire un espace autonome d’expression de la jeunesse en France qui soit reconnu par les pouvoirs publics. Regroupant des organisations de natures et de sensibilités diverses, le Forum Français de la Jeunesse rassemble aussi bien des organisations représentatives étudiantes et lycéennes, des associations, les mutuelles étudiantes que les principaux mouvements de jeunesse politique.

 

Ce mercredi 20 juin, ces organisations ont présenté à Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative leur premier rapport sur la représentation des jeunes en France. Ce rapport insiste notamment sur la nécessité de limiter les mandats dans le nombre et la durée, et ce pour toutes les organisations qu’elles soient associatives, politiques, économiques, sociales ou syndicales. Il plaide également pour la reconnaissance du Forum Français de la Jeunesse par les instances publiques et politiques.

 

A cette occasion, Valérie Fourneyron a salué le lancement de cette « très belle initiative ». Rappelant que le président de la République a fait de la jeunesse une priorité, la ministre a souhaité apporter son soutien au Forum Français de la Jeunesse autour de 5 axes :

– Accompagner les réflexions du Forum ;

– Aider à sa structuration en s’inspirant des exemples étrangers ;

– Solliciter le Forum Français de la Jeunesse sur la construction de nouvelles politiques publiques ;

– Faciliter les relations du Forum avec les autres ministères ;

– Soutenir l’engagement des jeunes et la structuration des organisations de jeunes.

 

Lors de cette première rencontre, la ministre a également invité le Forum Français de la Jeunesse à réfléchir dès à présent à son élargissement à d’autres mouvements comme les organisations syndicales de salariés. Les 19 organisations composant le Forum Français de la Jeunesse se retrouveront désormais à la rentrée de septembre pour débuter un cycle de travail et de réflexion autour de la thématique de l’emploi.

 

Le Forum Français de la Jeunesse est actuellement composé de :

Animafac, Association des Elus et de la Vie Lycéenne (AEVL), EMEVIA, Fédération des Associations Généralistes Etudiantes (FAGE), Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), La Mutuelle Des Etudiants (LMDE), Les Jeunes Centristes, Les Jeunes Ecologistes, Les Jeunes PopulairesLes Jeunes Radicaux, Les Jeunes Radicaux de Gauche (JRG), Mouvement des Etudiants (MET), Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF), Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne (MRJC), Promotion et Défense des Etudiants (PDE), Union Nationale des Etudiants de France (UNEF), Union Nationale Inter-universitaire-Lycée (UNI-Lycée), Union Nationale des Lycéens (UNL).

Soyons sociaux
Réagir c'est agir