Le 18 mars dernier, Animafac et le Réald ont invité Christiane Taubira, la ministre de la Justice, à débattre avec 600 étudiants dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne. La deuxième thématique englobait les questions d’attractivité internationale.

Nous vivons dans une période où chacun sait ce qu’il se passe dans le village voisin et nous ne pouvons pas nous dédouaner de nos responsabilités à l’égard du monde. Edouard Glissant disait : ‘Autrefois, seule une partie du monde entier était responsable du monde, aujourd’hui, le monde entier est responsable du monde entier’.”

La France est-elle toujours attractive pour les étudiants internationaux ?

“Votre génération est une génération de grande mobilité, vous êtes appelé à vivre n’importe où. A la fois pour les étudiants français à l’étranger et les étudiants étrangers en France, il y a un enjeu du monde dans lequel nous voulons vivre et la façon dont nous voulons le construire.”

Comment lutter contre la petite corruption ?

“Pour combattre la corruption au niveau des pouvoirs publics, il faut en avoir connaissance. Et pour cela, il faut qu’il y ait des plaintes. […] Je pense que vous pouvez vous organiser, vous constituer, montrer que vous êtes représentatifs et demander à ce que vous soyez présents dans les instances de décision.”

Découvrez cette thématique en vidéo en sélectionnant « Attractivité internationale et la mobilité des étudiants » :


 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir