Questionné par le député socialiste Michel Pajon, le Premier ministre a annoncé deux mesures en faveur de la vie associative : la réforme du Conseil national de la vie associative (CNVA), et la mise en place du statut de l’association européenne.

Cette intervention pourrait relancer un projet jusque là bloqué par les réticences d’autre pays européens qui n’y voyaient pas une priorité. Le statut européen donnerait pourtant un outil juridique aux associations et aux fondations pour leur permettre d’agir sur toute l’Europe.

Voir la question n°4262 sur le site de l’Assemblée

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir