Les 10 trucs pour bien préparer sa rentrée

Ca y est, c’est la rentrée ! Fini le farniente, il va falloir reprendre l’habitude du calendrier surbooké, des réunions à préparer, des financements à trouver… Mais aussi celle du rythme effréné des projets, de l’effervescence des idées, bref, de tout ce qui fait qu’on est content aussi de recommencer ! Pour ne pas vous retrouver submergé, voici les 10 trucs incontournables qui vous permettront d’aborder cette rentrée associative en toute tranquillité !

 

1. Organiser les projets de l’asso pour l’année à venir

LA règle d’or à respecter pour s’assurer du bon développement de votre projet et réussir à jongler entre études et projets : l’organisation. Même s’il n’existe aucune recette miracle transformant les contraintes en pures formalités, assurez-vous de respecter quelques précautions telles que l’établissement d’un calendrier prévisionnel ou l’anticipation de votre budget afin d’éviter galères et autres contretemps. La fiche « Structurer son projet associatif » vous donnera des astuces précieuses pour envisager sereinement ce début d’année. Heureusement, si vous reprenez les rênes d’une association existante, vous pourrez également compter sur le soutien de l’équipe sortante pour vous familiariser avec la structure et éviter les pièges courants. Si, au contraire, l’heure est à la passation, jetez-vous sur la fiche « Passer le relais » qui vous permettra de quitter vos fonctions en toute sérénité !

>> Consulter la fiche pratique « Structurer son projet associatif »

>> Consulter la fiche pratique « Passer le relais » 

2. Anticiper et préparer son nouveau rôle

Prendre la direction d’une association, gérer sa trésorerie ou se voir attribuer une mission spécifique n’est pas une démarche anodine et vous devrez vous familiariser avec les responsabilités qui vous incombent. Abordant les aspects financiers, fiscaux et légaux dont vous devrez prendre connaissance lors de votre entrée en fonction, les fiches pratiques « Quelles sont les responsabilités d’un dirigeant d’association ? » et « Gérer la comptabilité de son association » vous permettront de faire le point sur certains détails éminemment importants et de vous familiariser avec ces règles.

>> Consulter la fiche pratique « Quelles sont les responsabilités d’un dirigeant d’association ? »

>> Consulter la fiche pratique « Gérer la comptabilité de son association » 

3. Mobiliser la nouvelle équipe

Avec la reprise ou la création d’une association, vous devrez recruter de nouvelles forces vives afin d’étoffer l’équipe qui vous accompagnera toute l’année. Mais une fois votre staff composé, comment s’assurer du bon déroulement des projets engagés ? Comment permettre à l’équipe de travailler de manière efficace, tout en prenant son pied ?! Les fiches « Améliorer sa communication interne grâce à Internet » et « Animer une association » vous donneront un aperçu des nombreuses astuces pour vous aider à mettre vos troupes en ordre de marche.

>> Consulter la fiche pratique « Améliorer sa communication interne grâce à Internet »

>> Consulter la fiche pratique « Animer une association »

4. Rechercher des financements pour vos projets

Point crucial de la vie d’une structure, la recherche de financements est un enjeu de taille pour tout projet. Les associations disposent de nombreux interlocuteurs et de sources de financements variées mais encore faut-il les connaître et savoir en décrypter le fonctionnement ! En effet, certaines structures manquent de transparence pour qui ne connaît pas parfaitement le paysage institutionnel français. Pour vous éviter les angoisses et les turpitudes liées à une telle quête, référez-vous à la fiche « Financer un projet étudiant ». Exemples spécifiques et néanmoins stratégiques, le FSDIE et Culture-ActionS peuvent également vous soutenir. Les fiches « Obtenir des financements du FSDIE » et « Financer ses projets avec Culture-ActionS » vous en diront plus sur les conditions préalables à de tels financements.

>> Consulter la fiche pratique « Financer un projet étudiant »

>> Consulter la fiche pratique « Obtenir des financements du FSDIE »

>> Consulter la fiche pratique « Financer ses projets avec Culture-ActionS »

5. Trouver un nouveau local

Durant l’été, vous avez sans doute défini les contours d’ambitieux projets, motivé vos troupes et réussi à rallier des soutiens à votre cause. Mais au dernier moment, vous apprenez que le local qui accueillait votre association n’est plus disponible. Comment faire ? Qui sollicite ? La fiche « Trouver, garder, utiliser un local » vous donnera de précieux conseils dans votre recherche de local et rappellera quelques règles fondamentales dans l’utilisation de celui-ci.

>> Consulter la fiche pratique « Trouver, garder, utiliser un local » 

6. Imaginer des partenariats

Imaginer des partenariats avec d’autres structures permet de mutualiser les efforts et les compétences dans la concrétisation d’un projet. Mais avant de fédérer d’autres structures autour de votre démarche, il vous faudra en définir clairement les contours et les enjeux. Document éminemment important, le dossier de présentation est une véritable carte de visite ainsi qu’une porte d’accès vers les sources de financements et les partenaires visés. La fiche « Réaliser un dossier de présentation » vous donnera de précieux conseils pour la rédaction de ce document. Par ailleurs, il est important de définir clairement le cadre du partenariat que vous souhaitez établir. La fiche « Rédiger une convention de partenariat » vous aidera à formaliser les échanges avec vos différents interlocuteurs.

>> Consulter la fiche pratique « Réaliser un dossier de présentation »

>> Consulter la fiche pratique « Rédiger une convention de partenariat »

7. Renouveler la communication de l’association

Renouveler un discours, définir et présenter clairement les ambitions et causes défendues par votre association sont des enjeux importants. Outre le sacro-saint dossier de présentation évoqué plus haut, vous devrez vous familiariser avec les supports de communication à votre disposition. Parmi ceux-ci, le web est largement privilégié par les associations. Les fiches « Faire connaître son asso sur le web »« Créer et optimiser son site web » et « Référencer son site web » vous donneront de nombreuses astuces pour faire d’internet votre meilleur atout. Enfin, la fiche « Communiquer sur son événement auprès des médias et du public » vous dira comment aborder les journalistes et valoriser vos événements auprès du public.

>> Consulter la fiche pratique « Faire connaître son asso sur le web »

>> Consulter la fiche pratique « Créer et optimiser son site web »

>> Consulter la fiche pratique « Référencer son site web »

>> Consulter la fiche pratique « Communiquer sur son événement auprès des médias et du public »

8. Renouveler son assurance pour éviter les problèmes !

De nombreux associatifs l’ignorent, ou font mine de l’ignorer : si l’assurance de leur association n’est pas une obligation légale, comme dans le cas des conducteurs de voiture, elle n’en est pas moins une nécessité impérieuse… Une association vit et elle est donc soumise aux aléas de l’existence, ces grandes et petites catastrophes de tous les jours. En un mot, elle est responsable, au moins financièrement, des dommages qu’elle subit ou fait subir, à moins de s’assurer efficacement. La fiche « Les associations et l’assurance » fait le tour de la question et vous rappelle quelques règles importantes en matière d’assurance.

>> Consulter la fiche pratique « Les associations et l’assurance »

9. Préparer l’accueil de votre volontaire en Service Civique

Avez-vous déjà réfléchi à l’accueil d’un volontaire au sein de votre association ? Ni emploi, ni bénévolat, la mission de Service Civique permet à des jeunes de 16 à 26 ans de s’engager concrètement dans le monde associatif, durant une période de 6 ou 9 mois. Valorisante pour le candidat, la mission donne également à la structure d’accueil la possibilité d’élargir ses horizons tout en s’attachant de précieuses compétences dans le cadre du développement d’un projet ponctuel. Comment et dans quel cadre accueillir un volontaire ? « Service civique : comment accueillir un volontaire dans son association ? » vous en dira plus sur le dispositif et ce qu’il peut apporter à votre projet.

>> Consulter la fiche pratique « Service civique : comment accueillir un volontaire dans son association ? »

10. Imaginer des projets encore plus ambitieux

Vous avez pris le temps de la réflexion et êtes persuadé que votre projet doit se développer à l’échelle européenne? Malgré les trésors de patience que vous devrez développer dans cette démarche, votre objectif n’est pas inaccessible. Ainsi, la fiche « Monter un projet européen » vous expliquera comment solliciter des partenariats transfrontaliers, définir la dimension européenne de votre concept et vous présentera les différents dispositifs de financement existant à l’échelle de l’Union. Par ailleurs, qui dit projet d’envergure dit également besoins financiers et matériels accrus. La fiche « Rechercher et gérer des partenariats privés » vous aidera à identifier et appréhender les partenariats possibles.

>> Consulter la fiche pratique « Monter un projet européen »

>> Consulter la fiche pratique « Rechercher et gérer des partenariats privés »

Si malgré ces conseils, vous avez encore des interrogations, n’hésitez pas à visiter notre rubrique « Boîte à Outils » : vous y trouverez de nombreuses autres fiches pratiques, ainsi que des guides pratiques pour aller encore plus loin dans vos réflexions !

Soyons sociaux
Réagir c'est agir