#Jesuischarlie, les médias étudiants se mobilisent

Traditionnellement grands défenseurs de la liberté d’expression et particulièrement touchés par cet événement, les médias étudiants se sont mobilisés contre l’attaque de Charlie Hebdo. Loin du relais d’informations concrètes et factuelles, ce sont les hommages aux victimes et au journal qui ont primé. Chaque journal a réagi à sa manière et certains retours sont attendus dans les prochains jours, on ne manquera donc pas de mettre cet article à jour. 

La mobilisation a pris des formes différentes mais a eu le même objectif : rendre hommage aux caricaturistes et rappeler l’importance de la liberté d’expression.

Les réseaux sociaux, canaux de revendications

Les images Je suis Charlie ont été largement relayées sur les réseaux sociaux tout comme les appels aux rassemblement qui ont eu lieu dans plusieurs villes en France. On retrouve parmis ces médias : 803Z, Arlyomag, Graf’hit, Jets d’encre, certaines Radio campus, Réplik, Télé Sorbonne et bien d’autres.

Revendiquer avec un micro et un clavier

Des programmes et des articles ont également été réalisés pour analyser la situation. D’autres réactions sont attendues, mais vous pouvez déjà :

  • écouter ou réécouter l’émission La Matinale de Radio Campus Paris. L’édito était consacré à Charlie Hebdo ;
  • lire ou relire l’article de NewsYoung qui s’interroge sur « la manière dont nous devons saluer le courage et le travail des caricaturistes » et sur les conséquences de cette attaque ;
  • lire ou relire l’article de l’Etudiant autonome rappelant que derrière Charlie Hebdo, il y a aujourd’hui « d’innombrables rangs prêts à servir la liberté de la presse » ;
  • voir ou revoir le reportage de TV Censier qui s’est rendu sur place.
  • lire ou relire la tribune pour Charlie Hebdo de l’association Jets d’encre

L’association nationale Jets d’encre, le réseau des journalistes jeunes, défend la liberté d’expression. La carte presse en est un véritable symbole. Son illustration principale est d’ailleurs tout droit sortie de l’imagination de Charb.

La preuve qu’à leur échelle, les médias étudiants contribuent aussi au maintien de la liberté d’expression.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir