Oui ! Le rap a mieux à vous offrir qu’un agrégat de « wesh gros » et de « t’as vu ». Et plus que la puérile rivalité de deux lascars en mal de buzz, ce courant musical peut être synonyme de culture, d’engagement et de solidarité. Vous en doutez ? L’association One Two Three … Rap ! se charge de dissiper vos hésitations.

Association parisienne mobilisée autour de la culture et de la pédagogie, One Two Three … Rap ! se sert de la culture Hip Hop et des E.P des meilleurs M.C’s. d’outre-atlantique pour initier le jeune public à l’anglais. La Pratique de la langue de Shakespeare… pardon, de Snoop Dog, est un avantage indéniable à l’heure de se présenter aux recruteurs de tous poils. Malheureusement, la jeunesse française semble avoir des lacunes importantes dans ce domaine. Et alors que certains peuvent avoir recours à des cours particuliers pour faciliter leur apprentissage, d’autres n’ont pas cette opportunité et restent sur le quai.

Partant de ce constat, One Two Three … Rap ! a décidé de proposer un ensemble d’ateliers de soutiens gratuits afin de permettre aux jeunes de 12 à 30 ans d’améliorer leurs performances et enfin comprendre les couplets scandés par leurs rappeurs préférés. Pour ce faire, les responsables de l’asso portent une méthode essentiellement basée sur l’oral et la participation. Selon eux, la pédagogie est avant tout affaire de volonté. Et ils le prouvent depuis quelques années. Les ateliers qu’ils organisent sont notamment consacrés à la traduction et la présentation de titres américains. Par la suite, les élèves sont invités à écrire leurs propres textes. Des textes qui peuvent être publiés sur le site et enregistrés. Cerise sur le « ghetto », les meilleurs seront joués sur scène en collaboration avec des rappeurs.

A la frontière de l’accompagnement scolaire et des activités culturelles, One Two Three … Rap ! s’affirme comme une association à part. Découvrez l’ensemble de ses actions sur son site web :

http://onetwothreerap.wordpress.com/

 

Et pour en savoir plus, jetez un oeil à notre interview sur France Culture Plus de Nastasia, une bénévole de l’association.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir