Le 18 mars dernier, Animafac et le Réald ont invité Christiane Taubira, la ministre de la Justice, à débattre avec 600 étudiants dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne. La troisième thématique questionnait le rapport entre la justice et les citoyens.

La formation des personnels dans les établissements pénitentiaires

La formation dans nos établissements est insuffisante. Je travaille avec l’éducation nationale pour la renforcer. En tout état de cause, il est extrêment important que la formation soit mise à disposition. […] Il y a une association d’étudiants qui va dans les prisons, le Génépi.

Le mariage pour tous

Vous aurez peut-être dans votre entourage des personnes du même sexe qui s’aimeront. Vous serez heureux que la République leur reconnaisse les mêmes droits. Nous mêmes, nous avons assez d’amour pour les accueillir aujourd’hui et demain. Et nous sommes certains que ce que nous faisons aujourd’hui, qui permettra à ces personnes de se réjouir de vivre dans une République qui les accueille amicalement, ou dans l’indifférence, mais qui les accueille tels qu’ils sont, qui leur reconnaît la plénitude de leurs droits, nous savons que ce que nous faisons aujourd’hui, nous le faisons pour eux. […] Il faut accepter qu’il y a des différends dans la société. Il faut accepter, surtout, que l’égalité ne se négocie pas.”

Découvrez cette thématique en vidéo en sélectionnant « Les rapports justice citoyens » :


 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir