Le 18 mars dernier, Animafac et le Réald ont invité Christiane Taubira, Garde des sceaux et ministre de la Justice, à débattre avec 500 étudiants dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne.

 

Indépendance de la justice, rapports citoyen-justice, mobilité internationale des jeunes, mariage pour tous… Le thème du débat “République et égalité des droits” a soulevé de nombreuses questions et réactions de la part des étudiants présents.

 

Entre des citations de Jean Jaurès, Oscar Wilde et René Char, la Garde des sceaux a confirmé sa volonté d’ouvrir régulièrement le dialogue avec les jeunes français. Elle s’explique : “c’est pour moi est un exercice d’émulation intellectuelle extrêmement précieux”.

 

Après un accueil chaleureux, la Garde des Sceaux a introduit son propos par sa définition de la République : “le sens profond de la République, c’est de permettre que nous soyons ensemble en société : et que dans nos singularités individuelles, dans nos particularismes – qu’ils soient culturels, sociaux, confessionnels – nous soyons en capacité de bâtir un espace commun, de vivre en société et de nous reconnaître réciproquement comme étant égaux”.

 

 

Crédits photo : François Lafite

Tout voir

Le 18 mars dernier, Animafac et le Réald ont invité Christiane Taubira, la ministre de la Justice, à débattre avec 600 étudiants dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne. La première thématique du débat englobait les défis actuels de la jeunesse.

 

C’est le devoir de la République de rendre nos rêves accessibles. Et nos rêves doivent être grands. Oscar Wilde disait ‘Ayez des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue lorsque vous allez les poursuivre’.”

 

Existe-t-il un risque communautariste en France ?

 

“Je ne crois pas au risque communautariste en France. Le communautarisme est une forme d’organisation qui se voit, se perçoit, s’identifie parce qu’elle est structurée. […] Lorsqu’un espace public est déserté par un service public, il est occupé par d’autres. Il a souvent été occupé par des associations, avec très peu de moyens d’ailleurs.”

 

Comment vivre pleinement sa citoyenneté ?

 

“Vivre sa citoyenneté, c’est avoir l’accès à l’éducation publique, à la formation, avoir accès à l’emploi que l’on mérite et que l’on est en capacité d’assumer, pouvoir avoir une mobilité sur le territoire. Nous devons veiller à ce que la citoyenneté soit partout, et qu’elle soit réelle.”

 

Comment accueillir chacun ?

 

“Une République laïque est une République qui dit que la différence ne peut servir de prétexte à la discrimination. Dans le quotidien, nous devons lutter contre toutes les discriminations. […]

 

La place des femmes dans la société

 

“La loi sur la parité me dérange aussi, malheureusement elle est indispensable. C’est la preuve que la société soit disant démocratique se retrouve dans l’incapacité d’assurer l’égalité. C’est un constat d’échec mais cela a permis que des femmes accèdent à des responsabilités politiques. […] Souvent, nous les femmes, nous sommes plus fines, plus tenaces, plus victorieuses, nous avons de meilleurs résultats… Ça ne proteste pas, là ?!”

 

Découvrez cette thématique en vidéo en sélectionnant « défis de la jeunesse du XXIème siècle » :

 

 

Le 18 mars dernier, Animafac et le Réald ont invité Christiane Taubira, la ministre de la Justice, à débattre avec 600 étudiants dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne. La deuxième thématique englobait les questions d’attractivité internationale.

 

Nous vivons dans une période où chacun sait ce qu’il se passe dans le village voisin et nous ne pouvons pas nous dédouaner de nos responsabilités à l’égard du monde. Edouard Glissant disait : ‘Autrefois, seule une partie du monde entier était responsable du monde, aujourd’hui, le monde entier est responsable du monde entier’.”

 

La France est-elle toujours attractive pour les étudiants internationaux ?

 

“Votre génération est une génération de grande mobilité, vous êtes appelé à vivre n’importe où. A la fois pour les étudiants français à l’étranger et les étudiants étrangers en France, il y a un enjeu du monde dans lequel nous voulons vivre et la façon dont nous voulons le construire.”

 

Comment lutter contre la petite corruption ?

 

“Pour combattre la corruption au niveau des pouvoirs publics, il faut en avoir connaissance. Et pour cela, il faut qu’il y ait des plaintes. […] Je pense que vous pouvez vous organiser, vous constituer, montrer que vous êtes représentatifs et demander à ce que vous soyez présents dans les instances de décision.”

 

Découvrez cette thématique en vidéo en sélectionnant « Attractivité internationale et la mobilité des étudiants » :

 

Le 18 mars dernier, Animafac et le Réald ont invité Christiane Taubira, la ministre de la Justice, à débattre avec 600 étudiants dans le prestigieux amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne. La troisième thématique questionnait le rapport entre la justice et les citoyens.

 

La formation des personnels dans les établissements pénitentiaires

 

La formation dans nos établissements est insuffisante. Je travaille avec l’éducation nationale pour la renforcer. En tout état de cause, il est extrêment important que la formation soit mise à disposition. […] Il y a une association d’étudiants qui va dans les prisons, le Génépi.

 

Le mariage pour tous

 

“Vous aurez peut-être dans votre entourage des personnes du même sexe qui s’aimeront. Vous serez heureux que la République leur reconnaisse les mêmes droits. Nous mêmes, nous avons assez d’amour pour les accueillir aujourd’hui et demain. Et nous sommes certains que ce que nous faisons aujourd’hui, qui permettra à ces personnes de se réjouir de vivre dans une République qui les accueille amicalement, ou dans l’indifférence, mais qui les accueille tels qu’ils sont, qui leur reconnaît la plénitude de leurs droits, nous savons que ce que nous faisons aujourd’hui, nous le faisons pour eux. […] Il faut accepter qu’il y a des différends dans la société. Il faut accepter, surtout, que l’égalité ne se négocie pas.”

 

Découvrez cette thématique en vidéo en sélectionnant « Les rapports justice citoyens » :

 

 

Crédits Photo : Le Reald

Soyons sociaux
Réagir c'est agir