Créée en 2001 par des étudiants de l’Université Lille 1, l’association Resiproc se mobilise pour valoriser le Master suivi par ses membres tout en montant des projets de sensibilisation à la solidarité internationale.

 

Existant depuis un douzaine d’années, l’association Resiproc résiste aux stéréotypes de tous poils. D’aucuns diront qu’il s’agit d’une simple structure de filière et qu’elle promeut, en priorité, le cursus des étudiants qui la composent. Mais le monde associatif fourmille de projets multiples et l’équipe lilloise l’illustre parfaitement.

 

Bien qu’elle se mobilise pour présenter le Master Ingénierie des Projets de Coopération dont ses membres sont issus sous un jour favorable, elle entend surtout mettre à profit les connaissances et l’expertise que ces derniers y ont puisé pour soutenir des démarches solidaires. L’association soutient en effet des projets de solidarité, coopération et de développement dans la métropole lilloise.

 

Illustration de son action, la soirée « Halte ! Terres Natives » a été réalisée en partenariat avec des étudiants de Lille 3. L’événement avait pour but premier de mettre en avant des initiatives alternatives de développement local sur les thématiques de la vie quotidienne (se loger autrement, consommer autrement etc.) en mettant l’accent sur les valeurs communes qui animent toutes ces initiatives ; la finalité du projet étant de permettre aux acteurs de la vie associative lilloise de s’emparer de ces modes d’action.

 

 

L’histoire de cette association lilloise vous intéresse ? Vous aimeriez mettre en place des projets similaires ? Foncez sur son site web !

 

 

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir