Solidarité Laïque s’engage avec Animafac pour les vacances des étudiant.e.s

Solidarité Laïque s’engage aux côtés des étudiants précaires en proposant le programme Vacances et insertion. Développé en partenariat avec Animafac, il permet de contribuer au financement de départs en vacances, collectifs ou individuels. Pour ce faire, il suffit de répondre à l’appel à candidatures diffusé par les organisateurs.

UNE AIDE AU DÉPART EN VACANCES destinée aux étudiants

L’aide proposée par Solidarité Laïque prend la forme de chèques vacances, grâce au partenariat qu’elle a conclu avec l’Agence Nationale pour les Chèques Vacances (ANCV). L’association propose donc son soutien aux projets de départs en vacances, collectifs ou individuels, accompagnés ou non. Les jeunes parents étudiants peuvent également prétendre à cette aide.

Comment faire ?

Les dossiers sont montés conjointement par les futurs vacanciers et les structures qui portent ces projets autour de temps de préparation collectifs et participatifs. Le coût maximum des séjours éligibles ne doit pas excéder 100 € par jour et par personne. Sont éligibles, sur cette base de 100 €, les coûts liés au transport, à l’alimentation, à l’hébergement, aux loisirs et aux assurances. Les aides au départ ne concernent pas les coûts liés aux frais de personnel ou de fonctionnement des structures de départ et/ou d’accueil.

Quelles destinations ? Quand partir ?

La période de vacances va d’une nuitée à 14 nuits maximum. Les candidats peuvent jeter leur dévolu sur diverses destinations en France et dans l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Par ailleurs, les projets peuvent être organisés d’un bout à l’autre de l’année.Chaque bénéficiaire peut se voir attribuer une aide aux projets vacances dans la limite d’une aide par an. Une personne ne peut bénéficier de plus de trois aides aux projets vacances au total.

Quels critères ?

Les personnes doivent avoir un niveau de ressources inférieur aux plafonds indiqués par l’ANCV. Ceux-ci sont basés sur :

  • soit sur le Quotient Familial (communiqué par la Caisse d’Allocations Familiales ou la Mutualité Sociale Agricole),
  • soit sur le revenu fiscal de référence (RFR).

Le Quotient Familial des personnes doit être inférieur ou égal à 900 € pour les personnes issues des territoires sensibles (politique de la ville et zones rurales) ainsi que pour celles en situation de handicap. Le Revenu Fiscal de Référence est mentionné sur la dernière ligne (après les abattements) de l’avis fiscal d’imposition 2014 (et sur les revenus 2013). Il est à mettre en lien avec le nombre de parts fiscales, et doit être inférieur aux sommes précisées dans le tableau de la page 7 du dossier de candidature pour pouvoir bénéficier des chèques-vacances.

Le projet de départ doit prévoir un co-financement (collectivités territoriales, Caisses d’allocations familiales) en complément des chèques vacances de l’ANCV distribués par Solidarité Laïque.

Comment candidater ?

Pour déposer un dossier, il vous suffit de télécharger le formulaire ci dessous.

Plus d’informations sur le site : www.solidarite-laique.org

 

Document(s) à télécharger
Soyons sociaux
Réagir c'est agir