The Running Cat Company,  musique, jeux vidéo et culture geek

Créée en 2010, The Running Cats mêle les sonorités les plus variées. La petite bande de Nicolas Chaccour (ça y est, vous venez de comprendre le nom de l’asso) s’amuse notamment à mêler les pixels aux décibels lors de ses événements.

The Running Cat Company encadre et porte le groupe The Running Cats, une formation 10 membres qui ne jurent que par l’originalité de leurs composition. Mais son but premier est de créer des projets valorisant les musiques actuelles… voire expérimentales. Nicolas Chaccour, le président de l’association assure d’ailleurs que « tout part de l’exigence et de la volonté de trouver des concepts nouveaux et originaux ». C’est d’ailleurs le conseil qu’il donnerait aux jeunes artistes ayant envie de se lancer dans l’aventure. « Si c’est pour s’amuser, pas de soucis. Que les jeunes se lâchent et se fassent plaisir. Mais s’ils veulent vraiment percer, ils doivent trouver le truc qui n’a pas encore été fait. »

La culture Geek à l’honneur

En novembre 2013, l’association a organisé un festival dédié aux musiques imaginaires. Jeux vidéo et génériques de dessins animés ont en effet été mis à l’honneur lors de ce Rock My Geek. Mais pourquoi s’engager sur cette voie ? Pour Nicolas, tout est parti d’un constat. « Nous nous sommes rendus compte que rien de comparable n’existait à Toulouse et qu’il y avait un réel manque. Nous avions à coeur de valoriser cet esprit et cette philosophie geek ». Plus de 300 participants, des artistes locaux et internationaux, Zelda, les Chevaliers du Zodiaque, Candy… et, au final, une belle fête pour tout le monde.

Des modes de financement alternatifs pour continuer de grandir

Mais le projet de la Running Cat Company pourrait évoluer prochainement. Si les groupes et les performances sont à la hauteur, le concept pourrait être plus ambitieux selon Nicolas. Il pense notamment que « l’affluence et le concept pourraient nous permettre d’investir dans le recrutement de professionnels de la scène pour offrir une prestation plus importante ». Il est notamment question de trouver des sources de financement alternatives aux schémas actuels et, pourquoi pas, faire payer les entrées.

« la puissance et l’importance du monde associatif »

Associatif accompli, Nicolas n’en est pas à son coup d’essai. Déjà président du foyer de son lycée, il a très vite saisi « la puissance et l’importance du monde associatif » ainsi que l’intérêt de mettre des jeunes autour d’une table pour créer ensemble quelque chose. Après une escale à Nancy où il a participé à la mise en place d’un festival de cinéma, il a finalement fondé la Running Cat Company en 2010 pour se consacrer à la musique et au monde de l’imaginaire.

Et pour voir ce que donnent les compositions des Running Cats, voici une petite vidéo.

Pour en savoir plus sur l’esprit du festival et la philosophie de l’association, découvrez la page Facebook de Rock My Geek.

>> Découvrir la page de Rock My Geek

Pour aller plus loin
Soyons sociaux
Réagir c'est agir