Premier film du jeune réalisateur Samir Benchikh, Sababou dresse le portrait d’une Afrique en effervescence. Interprétant son propre rôle, le reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly y porte les préoccupations de la jeunesse. Un film à découvrir mercredi 6 mars en salle.


Un film pour porter l’espoir, c’est avant tout ça Sababou. Samir Benchikh, réalisateur et scénariste, se penche sur les trajectoires de Rosine, Diabson, Michel et Tiken. Leurs destins se croisent et portent le message qu’une Afrique plus humaine est possible. Et s’il suffisait d’un petit rien pour que tout change là où tout semblait perdu ?

 

Si Sababou est un documentaire optimiste, c’est également l’oeuvre d’un ancien membre du réseau Animafac. Samir Benchikh était, il y a encore quelques temps, membre d’une association étudiante et supervisait l’organisation du festival Libres comme l’art. Hé oui, le monde associatif étudiant peut mener à tout !

 

Mais attention, un ancien du réseau peut en cacher un autre ! Le film est en effet produit par Sur les toits Productions, une jeune maison créée et dirigée notamment par Arthur Lemasson et Antonin Sgambato, tous deux membres de l’association L’Envolée Bleue et anciens volontaires en Service Civique via le réseau Animafac !

 

Pour tout savoir et ne rien rater de l’actualité du film, restez connectés sur la page Facebook dédiée. Et pour découvrir les projets portés Sur les toits Productions, rendez-vous sur leur site internet.

 

 

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir