Animafac, 20 ans d’engagements étudiants : la conférence

À 18 ans, Nathan a rejoint une asso pour préserver l’habitat naturel des requins et « changer les choses ». À 22 ans, Mathilde a pris la présidence du collectif LGBT de son université pour « donner une voix aux personnes invisibilisées ». Les engagements des étudiants ont-ils un impact sur leurs parcours de vie ? Et qu’est-ce qui les motive ?

Le 4 juin 2016, Animafac a tenu une conférence sur les engagements des étudiants à la Cité internationale universitaire de Paris. Nous y avons abordé la façon dont Animafac a revendiqué la place et la légitimité des associations étudiantes au fil des années puis nous avons dessiné les portraits-types des étudiants engagés et imaginé les engagements futurs.

 

REVENDIQUER LA PLACE ET LA LÉGITIMITÉ DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

 
Par Claire Thoury, Doctorante à la Sorbonne Nouvelle-Paris / Animafac
Coline Vanneroy, Déléguée générale d’Animafac

 

Dans quel contexte est créé Animafac ? Quels sont les choix fondateurs du réseau et ses spécificités ? La première partie de la conférence a permis de revenir sur la genèse du réseau et les moyens mis en œuvre par Animafac pour faire exister et prospérer le fait associatif étudiant.

 

 

AG 2016 - présentation - Copie

Télécharger la présentation complète

 

LES PARCOURS D’ENGAGEMENT

 
Par Claire Thoury
 

Dans le cadre de ses travaux de thèse, Claire Thoury s’est intéressée aux individus engagés afin de déterminer dans quelle mesure l’engagement étudiant pouvait être déterminant dans leur construction identitaire. Pour répondre à cette problématique, elle a analysé l’amont et l’aval de leurs engagements.
3 engagements étudiants-type en sont ressortis : un engagement « pansement », un engagement émancipateur et un engagement professionnalisant.

 

 

Télécharger la présentation complète

 

L’ENGAGEMENT DEMAIN ?

 
Par Yannick Blanc, Haut Commissaire à l’engagement civique & Président de la Fonda
Adrienne Charmet-Alix, Coordinatrice de campagnes à la Quadrature du Net
François Taddéi, Directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires

Soyons sociaux
Réagir c'est agir