Pour un statut de responsable associatif étudiant

L’enseignement supérieur français a tendance, encore aujourd’hui, à considérer l’engagement de ses étudiants comme concurrentiel aux études. Un malentendu tenace qui ne favorise pas l’esprit d’initiative des jeunes et qui ne tient pas compte des nombreux atouts que représente un engagement associatif, pour l’étudiant (qui y trouve un espace privilégié de socialisation, d’expérimentation et d’acquisition de compétences) comme pour la collectivité.

Le développement des dispositifs de reconnaissance pédagogique est un signe positif adressé aux étudiants engagés, mais n’est cependant pas un levier suffisant pour lever les freins que ces derniers peuvent rencontrer, notamment lorsqu’ils exercent des responsabilités associatives importantes.

Ainsi, à l’image du statut de sportif de haut niveau, régi par une circulaire de 2006, ou plus récemment du statut de l’étudiant entrepreneur, il nous semblerait utile que les établissements d’enseignement supérieur puissent faire bénéficier les étudiants exerçant des responsabilités associatives importantes de dispositions particulières.

 

Octobre 2015

Le statut de responsable associatif étudiant est inscrit dans le Plan national de vie étudiante sur une proposition d’Animafac : une circulaire nationale est prévue pour 2015-2016.

Septembre 2015

L’université Blaise Pascal de Clermont Ferrand expérimente le dispositif avec l’appui d’Animafac.

>> En savoir plus

Juillet 2015

Premier bilan positif pour l’expérimentation menée à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

>> En savoir plus

Octobre 2014

L’université Sorbonne Nouvelle-Paris et Animafac lancent la première expérimentation du statut de responsable associatif étudiant.

>> En savoir plus

Les étudiants concernés

Seraient concernés par le statut de responsable associatif étudiant les étudiants occupant une fonction exécutive au sein du bureau – ou l’équivalent – d’une association nationale (est définie comme nationale une association qui dispose d’un délégué dans au moins la moitié des régions administratives françaises).

Ce statut pourrait également concerner, à l’appréciation des établissements, les étudiants qui occupent des fonctions exécutives au sein d’associations locales, qu’elles soient ou non étudiantes, domiciliées ou non sur le campus, sur demande de ces derniers. Afin d’apprécier l’importance des activités de l’association et, par conséquent, la charge induite par l’exercice d’une fonction exécutive en son sein, l’établissement pourrait notamment prendre en compte le nombre d’adhérents de l’association, le nombre d’événements organisés annuellement, ou encore le budget (ce dernier critère n’étant cependant pas toujours significatif du rayonnement réel d’une association sur un campus ou un territoire).

Proposition d’aménagements liés au statut de responsable associatif étudiant

Des aménagements de scolarité :

> L’étudiant.e pourra bénéficier d’une dispense d’assiduité – tout en ayant la possibilité de poursuivre en contrôle continu et/ou avoir le droit d’accéder à l’examen final.

> L’étudiant.e pourra bénéficier d’un accès facilité à l’enseignement à distance, lorsque celui-ci existe au sein de son établissement, en ne payant pas de surcoût de frais d’inscription.

> En appréciation de son caractère pédagogique, selon le cursus suivi par l’étudiant.e, l’expérience associative pourra être reconnue et validée en tant que stage.

La valorisation de l’expérience associative et de ses acquis :

> Accompagnement personnalisé de l’étudiant.e dans une démarche d’identification et de valorisation des compétences acquises dans le cadre de son expérience associative. Cet accompagnement pourra notamment prendre appui sur le Portefeuille d’Expériences et de Compétences (PEC).

> Inscription éventuelle des compétences ainsi identifiées dans le supplément au diplôme.

Les modalités de mise en œuvre

Un référent, membre du personnel enseignant ou administratif, pourrait être désigné au sein de chaque établissement. Ce dernier serait chargé d’assurer la communication autour de ce nouveau statut auprès de la communauté étudiante et des personnels enseignant et administratif et de suivre les étudiants concernés par le statut. Il peut s’agir du référent en charge des étudiants sportifs de haut niveau ou du responsable du SVE ou BVE.

Téléchargez notre kit d’action

[à venir]

Contactez-nous

Par mail : info[at]animafac.net

Par téléphone : 01 42 22 15 15

Pour aller plus loin
Soyons sociaux
Réagir c'est agir