Le 17 mars dernier, Animafac organisait le Forum national des initiatives jeunes à la Grande Halle de la Villette de Paris. Avec plus de 300 projets présentés, représentations théâtrales, expositions et autres projections débats, 12000 participants auront pu appréhender la vitalité et la diversité des actions portées par les associations étudiantes au fil de leurs rencontres. Retour sur une journée mémorable…

 

11 heures, les portes de la Grande Halle de la Villette s’ouvrent et permettent aux premiers flots de visiteurs de parcourir les allées chamarrées de la Grande Halle. Découvrir une voiture solaire développée par des élèves ingénieurs, assister à un défilé de mode togolais, prendre part à un atelier de maquillage 100% bio, se faire tirer le portrait avec un ours polaire et un pingouin géant… la variété des animations disséminées au sein du village associatif atteste de l’imagination développée par les exposants. 300 projets sont ainsi présentés dans un même but : attester d’un savoir-faire, d’un engagement et de l’intérêt d’une démarche.

 

 

Hélios, une voiture solaire exposée dans l’espace Environnement du Forum.

 

 

Le Festival artistique « Les Prémonitoires » battant son plein, les concerts succèdent aux projections tandis que les artistes soumettent leurs oeuvres à l’approbation de passants souvent séduits et parfois intrigués. Au coeur de la foule, plusieurs représentants du monde politique ont visité le village incognito… ou presque. Eva Joly et François Hollande, candidats à l’élection présidentielle, Benoist Apparu, ministre délégué au logement, le maire de Paris Bertrand Delanoë et Martin Hirsch, président de l’agence du service civique, sont ainsi venus à la rencontre des jeunes participants.


Eva Joly et François Hollande, candidats à l’élection présidentielle dans les allées du Forum.

 

 

Mais au delà du déferlement de danses, de toiles, de couleurs et d’activités, ce Forum est également un lieu d’échange et de réflexion en commun ; une réflexion menant les participants à se pencher sur des questions de société telles que l’égalité femme-homme, les conditions de vie en milieu carcéral, le bien commun ou la solidarité avec les pays du sud. Dans ce cadre, la restitution des propositions de la Fabrique citoyenne est sans conteste un autre temps fort de ce cycle de débats. Les quarante jeunes citoyens impliqués dans ce projet de démocratie participative ont, en effet, rendez-vous au coeur de l’après-midi avec plusieurs représentants des candidats à l’élection présidentielle pour leur présenter le fruit de leur travail. Ecole, économie, citoyenneté européenne, ces jeunes issus de la France entière expriment leurs attentes, leurs rêves et leurs refus face à 300 personnes venues assister à la rencontre.

 

Benoist Apparu, ministre délégué chargé du logement avec les jeunes de la Fabrique citoyenne.

 

Alors que cette journée exceptionnelle a, pour certains, débuté depuis plus de 20 heures, celle-ci ne peut se terminer qu’à travers une soirée festive et éclectique. Les cuivres des grenoblois de Faut qu’ça guinche sont les premiers à réveiller la foule avant que les mélodies pop-rock de Da Silva n’emplissent la Villette. Enfin, Kavinsky, auteur du génial Night Call conclut la soirée en beauté, faisant vibrer les murs et les tympans jusqu’au bout de la nuit.

 

Découvrir les images du Forum : Lire l’article

Lire la revue de presse et du web : Lire l’article

Soyons sociaux
Réagir c'est agir