L’Arsenal d’Animafac, « une atmosphère propice à l’innovation »

Trois associations, Générations Cobayes, ESN France et la Cravate Solidaire, ont récemment intégré l’incubateur associatif d’Animafac. Une expérience enrichissante et concrète que leurs représentants nous expliquent.

Au sein de l’incubateur à projets étudiants d’Animafac, Générations Cobayes développe « Let’s talk about sex », un concept qui aborde le danger des perturbateurs endocriniens dans les relations amoureuses en alliant des conférences théâtralisées et des cycles de formation. Pour Damien, l’apport de l’incubateur d’Animafac au projet est triple : « En intégrant l’Arsenal, nous bénéficions d’un accompagnement quotidien. Nous nous appuyons également sur les compétences et le réseau de l’équipe en place pour structurer notre démarche», assure-t-il. Autre point sur lequel Damien insiste, l’émulation intellectuelle est un élément prépondérant. « Avec la Cravate Solidaire, ESN France, Animafac et le REALD, nous sommes constamment entourés de porteurs de projets et d’associatifs engagés. C’est une atmosphère vraiment propice à la réflexion et l’innovation ».

Se nourrir des expériences et de l’expertise ambiante

Co-fondateur de la Cravate Solidaire, Yann Lotodé espère pouvoir trouver auprès d’Animafac l’expérience dont sa structure a besoin. « Nous sommes à l’Arsenal depuis peu de temps et nous espérons vraiment pouvoir bénéficier de conseils sur la pérennisation du projet ». Collectant et redistribuant des vêtements professionnels aux personnes qui en ont besoin, son asso connait un grand succès et se trouve aujourd’hui dans l’obligation de se structurer davantage ; Une démarche que Yann veut mener en se nourrissant des expériences et de l’expertise ambiante. « En arrivant ici, nous avons l’impression de ne plus être seuls. Nous disposons de locaux adaptés et l’aide d’Animafac nous a notamment permis de recruter une volontaire en service civique », affirme-t-il pour conclure.

Un soutien mutuel des structures présentes

Récemment nommé délégué général d’ESN France, Antoine Matthieu voit dans cet incubateur un bon moyen de puiser dans les expériences de chacun. A terme, Antoine pense que l’Arsenal d’Animafac pourrait permettre aux associations de s’épauler mutuellement. « Bien que nous appartenions à des structures différentes, nous sommes face à des problématiques communes. Les financements et la gestion de projet nous relient », assure-t-il. Mais ce n’est pas tout. Pour lui, l’Arsenal offre également aux membres de son association la possibilité de se réunir et de bénéficier des compétences des membres d’Animafac ; Une dynamique faite de soutien et d’émulation qu’Antoine apprécie particulièrement.

>> Pour découvrir l’ensemble des projets portés par Générations Cobayes, connectez-vous sur son site.

>> Si la démarche de la Cravate Solidaire vous intéresse, n’hésitez pas à vous faire un avis sur son concept.

>> Intéressés par le réseau ESN France ? Découvrez l’ensemble de ses activités.

Pour aller plus loin
Soyons sociaux
Réagir c'est agir