Le Mix’Cité de Lille : quand l’année universitaire reprend en beauté !

Je suis Marine, animatrice à Lille pour Animafac. Ma mission en Service civique consiste à valoriser et accompagner les associations étudiantes lilloises dans la réalisation de leurs projets. Il y a quelques jours, j’ai participé au festival Mix’Cité qui se déroulait sur le campus de l’Université Lille 1, avec Pauline, coordinatrice territoriale pour Animafac et autant vous dire que c’était une journée exceptionnelle.

Le Mix’Cité, qu’est-ce que c’est ?

Le Mix’Cité est un festival organisé par l’université de Lille, gratuit où les étudiant.e.s de la toute métropole sont convié.e.s Outre une volonté de divertir les étudiant.e.s et de mettre en avant la vie du campus, ce festival a également pour objectif de présenter l’ensemble des acteurs et actrices de la vie étudiante lilloise :

  • Les services de la vie étudiante (Bureau de la Vie étudiante, espace culture, relations internationales, SUAIO, relais handicap, sport, service culturel du CROUS, etc.)
  • Les associations étudiantes (associations, BDE, corporations, syndicats étudiants)
  • Les services culturels de l’ensemble des campus, et de la métropole lilloise
  • Les associations du « label Engagement » et de l’engagement associatif

Pour l’édition 2016, c’est une cinquantaine d’associations étudiantes et près de 4.000 personnes qui se sont données rendez-vous au Mix’Cité.

Avec de nombreuses activités, autant dire que Pauline et moi ne savions plus où donner de la tête pendant la journée !

Les assos au top du top !

La présence de nombreuses associations étudiantes, proposant des activités diverses et variées, donne un charme à nul autre pareil au festival Mix’Cité : rien de mieux pour présenter son asso aux nouveaux étudiants !

Nous avons notamment profité du saut à l’élastique proposé par le BDE Bio de Lille 1, de la fanfare de Polytech Lille, de la machine à glaces des étudiant.e.s en pharmacie et à pop-corn de la Fédération des Associations Étudiantes de Lille, de l’espace d’initiation à l’escrime médiévale et aux jeux mis en place par la Taverne Oubliée (de Lille 3) et Dés à la carte (de Lille 1).

Des concerts se sont enchaînée tout au long de la journée. Je peux vous l’assurer, il est très agréable de se promener sur le festival en écoutant du bon vieux rock ou de la musique africaine ! Entre la danse, le rythme et les défilés de la fanfare, l’ambiance était au beau fixe.

De nombreuses associations engagées, culturelles, et porteuses de projets, étaient présentes sur le festival, proposant des gâteaux, des boissons et des espaces de discussion et d’expression. On pensera notamment à l’association Art’n’bass, asso pluriculturelle ayant pour objectif de promouvoir de nombreux événements artistiques ainsi que des artistes locaux. Nous avons aussi pu rencontrer les associations Ortho’Go, puis Handifac Lille 1, qui proposait des parcours et des jeux de sensibilisation au handicap – avec beaucoup de succès !

Enfin, n’oublions pas les sympathiques associations de Lille 3 – qui nous ont gentiment prêté une chaise pour faire une pause et ont pris des photos avec nous, rien que ça ! – comme l’Association des Etudiants en Histoire, Inter’asso Lille 3, l’association ADELI, Phébus, ou encore l’Association Sportive de l’université Lille 3.

Entre les riches rencontres, les concerts, l’inévitable pause buvette, les murs d’expression, les châteaux gonflables, les nombreux stands de dégustation et tout un tas d’activités, nous n’avons clairement pas eu le temps de nous ennuyer.

En bref, à l’heure des adieux, nous n’avions qu’une envie : recommencer la journée !

Rencontre avec les organisateurs

Le Bureau de la Vie Etudiante (BVE) de Lille 1 m’a gentiment reçue la semaine dernière pour discuter un peu de l’organisation d’un tel événement. Avec autant de stands, d’acteurs, de participant.e.s et d’activités, l’organisation de Mix’Cité est un événement qui demande beaucoup de temps et d’énergie.

Aussi, c’est près de six mois de préparation qu’il faut compter – avant les vacances scolaires – pour mettre en place cette journée à destination des étudiants. L’impulsion donnée par le BVE de Lille 1 et l’implication des nombreux acteurs et actrices de l’Université de Lille (associations étudiantes, espaces culturels, élus, vice-présidents étudiants, etc.), ont permis à 4.000 étudiant.e.s de vivre une journée incroyable pour découvrir l’université de Lille.

C’est d’ailleurs ce que nous explique le BVE de l’université de Lille 1 : « L’objectif est d’impulser aux associations étudiantes l’envie de se lâcher dans leurs projets, d’inciter à des nouveautés une année sur l’autre ».

Avec une organisation rigoureuse, l’implication de nombreux acteurs, et surtout, la volonté de mettre en place un festival d’ampleur à destinations des étudiants de la métropole lilloise, on ne peut que souhaiter longue vie à Mix’Cité, tandis que notre équipe a hâte d’être à l’année prochaine pour l’édition 2017 !

Soyons sociaux
Réagir c'est agir