Une belle initiative de l’Orchestre Universitaire de Bourgogne-Franche-Comté pour les personnes mal et non-voyantes

Article réalisé par Axelle Lhomme, volontaire en service civique chez Animafac à Besançon

Le samedi 11 novembre à la Maison des Étudiants de Besançon, l’orchestre Universitaire de bourgogne-Franche-Comté (OUBFC) a proposé un stage d’initiation à la direction musicale, destiné aux personnes ayant un handicap visuel. Rencontre avec l’un des membres de cette association.

 

Qui êtes-vous, que faites-vous?

L’orchestre universitaire existe depuis 1980. Nous sommes une association de musicien.ne.s étudiant.e.s, mais il y a aussi des ancien.ne.s étudiant.e.s, et du personnel de l’université. Il se compose d’un orchestre symphonique et d’un big band. Nous organisons aussi les événements Jazz au campus 4 mardis soir dans l’année.

 

Pourquoi un stage d’initiation à la direction orchestrale pour des musicien.ne.s mal et non-voyant.e.s? Comment est née cette idée?

Nous voulions permettre l’accès à la direction d’orchestre pour les personnes ayant un handicap visuel. Le stage est ouvert à tou.te.s les musicien.ne.s francophones et leurs accompagnant.e.s. L’idée est venue du chef Loïc Sebile, dont l’une de ses étudiantes avait ce handicap. Il a dû s’adapter à cette problématique, et donc, lui apprendre à diriger d’une manière complètement différente. De cette collaboration est née cette idée.

Comment apprend-t-on la direction musicale lorsque l’on est malvoyant.e.s ou non-voyant.e.s?

L’apprentissage est porté principalement sur l’écoute. Il faut localiser où sont les instruments à travers la parole et le son. Ensuite, les musicien.ne.s peuvent avoir accès à des partitions adaptées, ou apprennent la musique par coeur.

 

Enfin, comment s’est déroulé le stage, et que retenez-vous de cette expérience?

Le matin du 11 novembre a eu lieu l’apprentissage technique accompagné par deux chef.fe.s professionnel.le.s, Loïc Sébile et Sophie Robert-Nicoud. L’après-midi, les participant.e.s ont pu mettre en pratique leurs connaissances acquises le matin. Cela s’est très bien passé. Cela a été une rencontre enrichissante tant sur le plan musical qu’humain. Nous pensons refaire un stage prochainement car cela a été une belle réussite !

Soyons sociaux
Réagir c'est agir