Le 5 octobre, Toulouse vibrera au rythme de la vie étudiante. Le campus du Mirail accueillera en effet la première édition du Festival Art’é Fac. Un événement durable et solidaire que nous présente Bertille Cianni, la présidente de l’association Mirage qui l’organise.

 

Tout a commencé par la réflexion d’étudiants du foyer de géographie de l’Université Toulouse II le Mirail. Pour eux, il était clair qu’il manquait quelque chose pour insuffler un peu de vie et d’animation sur le campus, une dynamique qui soit réellement visible dans la fac. Après quelques réunions, l’idée d’un festival étudiant a émergé. « A ce moment-là, nous voulions surtout que le campus du Mirail ne soit pas seulement perçu comme un lieu de scolarité mais un espace d’échange et de rencontre », affirme Bertille.

 

La vie associative au premier plan

 

Un marché associatif animé par les structures du campus, des pièces de théâtre, des espaces de rencontre et des concerts en soirée… La première ambition du festival est de valoriser la vie associative étudiante du Mirail. Toutes les thématiques et tous les engagements seront ainsi représentés lors de cette journée. Mais n’allez pas croire que l’événement soit uniquement dédié à la visibilité des associations. Il se veut également éco-responsable. Bertille précise à ce propos que « l‘asso tenait à ce que les acteurs de l’université prennent réellement conscience de la dimension sociale et responsable de ce lieu. C’est pourquoi nous organiserons une série de conférences dédiées à l’écologie ainsi qu’un marché bio avec les agriculteurs du coin ». Des agriculteurs qui seront également mis à contribution pour la composition de repas bio, équitables et locaux.

 

Ouvrir le campus sur le quartier

 

Totalement isolé du quartier du Mirail, le campus universitaire est retranché derrière une ligne de métro qui lui sert de frontière naturelle. Une situation que n’acceptent pas Bertille et son équipe. Ils souhaitent en effet profiter du festival pour abattre cette frontière et permettre à la fac d’intégrer pleinement son quartier. « Nous allons proposer aux assos du quartier de participer au marché associatif. Nous amènerons également des enfants sur l’événement avec l’aide des MJC locales. Les éclaireurs et éclaireuses de France mèneront également des activités sur place. Enfin, des groupes de théâtre du quartier interviendront lors du festival », annonce-t-elle en guise de programme.

 

Pour plus d’informations sur le programme du Festival, contactez l’association Mirage par mail.

 

Crédits photo : Vue sur le campus @Université Toulouse II

Soyons sociaux
Réagir c'est agir