Etudiants et anciens étudiants de la Sorbonne

Lors de ma dernière année de fac (1997-98), j’avais fondé l’Association des Donneurs de Sang Bénévoles – Etudiants et anciens étudiants de la Sorbonne (ADSB-EAES). En 2007, je souhaite passer le flambeau.

 

Aujourd’hui, après avoir lu dans la presse que l’Etablissement français du sang (EFS) estime qu’il manque 800 donneurs de sang chaque jour, je me dis qu’il serait tout à fait intéressant qu’une nouvelle équipe reprenne et fasse vivre l’association fondée début 1998, que je souhaiterais donc transmettre (changement de Bureau et de siège social).

 

Pourquoi reprendre une association déjà existante plutôt qu’en fonder une nouvelle, me diront les étudiants de 2006-07 ? Je pense que ce peut être un avantage, pour les partenaires potentiels, que de communiquer sur un « fondé en 1998 » qui est exact – même s’il est exact aussi que l’association n’a plus eu d’activité ces dernières années.

 

Son objet est (je cite) : « Cette association a pour but de réunir les étudiants donneurs de sang des Universités de Paris I, Paris III, Paris IV et Paris V, en vue de : A/ Chercher à augmenter le nombre des donneurs de sang en liaison avec les établissements de transfusion sanguine du ressort des 4 universités de la Sorbonne B/ Informer sur le don du sang et participer à l’organisation des collectes dans les locaux universitaires, en liaison avec les services de Médecine préventive des universités C/ Faire respecter le Code d’Honneur du Donneur de sang D/ Fournir une aide technique et morale aux membres E/ Soutenir les intérêts des adhérents auprès des pouvoirs publics. »

 

A l’époque, j’avais eu des contacts avec différents organismes. Notre association a organisé plusieurs campagnes de tractages à l’occasion de visites des services de collectes mobiles dans les centres universitaires. Cela permettait, notamment, à des étudiantes ne pesant pas le poids minimum pour pouvoir donner elles-mêmes leur sang, de s’impliquer pour la promotion de l’acte auprès des plus grands « gabarits ». Si besoin, je suis tout prêt à donner informations et conseils qui seraient nécessaires avant de transmettre le flambeau, et m’effacer (ce que je souhaite faire le plus rapidement possible – place aux jeunes !). Contactez-moi !

 

Je rappelle par ailleurs que « La Sorbonne », c’est un bâtiment dans lequel, aujourd’hui encore, quatre Universités possèdent des locaux (Paris I Panthéon-Sorbonne ; Paris III Sorbonne Nouvelle ; Paris IV Paris-Sorbonne ; Paris V René Descartes). Ces Universités ont chacune d’autres « centres périphériques » (une quarantaine au total). Et totalisent, je pense, entre 50 et 100 000 étudiants inscrits ? De quoi, peut-être, pallier en partie aux manques relevés ?

 

David NICOLET Président de l’ADSB-EAES tél. 01 43 67 91 70 (rép.) lesgenssansgages@voila.fr

 

Pour information, le site internet rédigé en 1998 est encore en ligne. ATTENTION, celui-ci n’est plus du tout à jour (notamment en ce qui concerne les coordonnées des centres de collecte voire le cadre réglementaire du don) : http://www.pictobank.com/adsb-eaes

Soyons sociaux
Réagir c'est agir