ANIMATRICE : Marie-Jeanne Charrier, ancienne présidente de l’association Phénix et administratrice d’Animafac.

INTERVENANTE : Claire FEINTRENIE, Coordinatrice – chargée du suivi des bénévoles au sein de l’association Autre Monde

Un des principaux problèmes soulevés durant la matinée, fut la recherche et le recrutement de nouveaux bénévoles au sein des associations.

Quelques conseils :
Clarifier le message associatif afin de motiver les futurs bénévoles et de leur donner clairement les informations importantes concernant votre association.
Le manque d’engagement vient peut être du manque d’appropriation du projet par le potentiel bénévole.
Il est nécessaire de définir précisément l’objet de l’association, ainsi que de communiquer correctement sur le travail d’un bénévole et le pourquoi de l’association (son message, ses activités, son objet, etc…)

 

Clarifier la place du bénévole au sein de l’association
Avant de rentrer dans une association, un potentiel bénévole a besoin de savoir pourquoi il s’engage mais également à quoi il s’engage. Il est nécessaire de formaliser l’engagement en donnant des détails précis tels que sa mission, le temps de présence dans l’association, etc…
Un bénévole ne s’engagera que s’il comprend ce à quoi consiste son engagement.

 

Il y a un potentiel important de jeunes qui veulent s’engager dans la vie associative et devenir des bénévoles pendant quelques années.
Il faut enlever l’idée que l’on a de dire que la solidarité locale n’est pas attrayante. Aujourd’hui, elle attire beaucoup car elle est basée sur un principe de proximité, à la différence de la solidarité internationale. Les bénévoles des associations de solidarité locale peuvent voir quotidiennement le fruit de leurs actions. Il y a dans ce cas-là un impact direct sur le public concerné, et l’on peut donc voir les changements et les aides apportés.

 

Quelques recettes si concrètement vous voulez trouver des nouveaux bénévoles :

Comment « ramener » un bénévole dans son association

– Affiches, flyers afin de communiquer sur votre association sont de mise. Vous avez besoin de vous faire connaître et surtout de faire connaître votre association.
– Investir les bénévoles que vous avez déjà afin de communiquer – le bouche à oreille est le meilleur moyen de communication auprès des jeunes.
– Utiliser Internet : une mise en relation de bénévoles sur des sites tels que www.espacebenevolat.fr ou www.francebenevolat.fr ou www.enviedagir.fr.
– Faire des événements avec son association afin de se rendre visible est également important.

 

Comment le « garder » dans son association

– Ne pas s’affoler sur la durée d’engagement – les jeunes sont très mobiles, et leur engagement est souvent sur une courte période (1 an ou 2 maximum).
– Ne pas culpabiliser les bénévoles. Ils viennent pour donner comme pour recevoir, on doit être dans une relation donnant-donnant avec les bénévoles de son association.
– Leur montrer que l’on a besoin d’eux, comme eux trouvent un intérêt à être dans l’association (cela peut être un plus pour leur CV également).
– Encourager la prise de responsabilités du bénévole afin qu’il se sente utile et valorisé.

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir