Le chantier médias étudiants

 

La rencontre du 12 février s’inscrit dans le cadre du chantier thématique « médias étudiants » auquel elle donne le coup d’envoi. Aux côtés des autres chantiers thématiques nationaux [1], le chantier médias vise à établir une cartographie nationale des médias étudiants et à capitaliser une réflexion tant sur leur existence que sur les dialectiques dans lesquelles ils s’inscrivent.

 

Il s’agit donc de repérer les acteurs étudiants d’un même secteur, de les faire se rencontrer et dialoguer ensemble, et de leur apporter un recul par rapport à leurs projets, sur des aspects techniques de fonctionnement mais aussi sur le sens de leur action.

 

La rencontre du 12 février a rassemblé les journaux, dans un premier temps. Il conviendra d’étudier par la suite les modalités d’articulation de tous les médias au sein de ce chantier, notamment lors de l’édition 2005 de Campus en été, la rencontre annuelle des associations étudiantes.

 

Déroulement de la rencontre

 

La rencontre s’est tenue à la Maison des Initiatives Etudiantes de Paris et a réuni les représentants d’une vingtaine de journaux sur une quinzaine de villes différentes, hors région parisienne, sans compter les équipes de journaux intéressées mais retenues dans leurs villes à cette date.

 

La journée s’est déroulée en trois temps : au tour de table de la matinée a suivi une double intervention l’après-midi de Thomas Rogé [2], d’abord sur les aspects techniques, puis par un exposé d’une portée plus théorique.

 

Le compte rendu de cette rencontre comprend :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notes
[1] Développement local, Discriminations, Economie sociale, Environnement, Etudiants étrangers, Médias, Prévention des risques et Solidarité internationale
[2] Ex directeur de J Presse (Association nationale de la presse d’initiative jeune) et actuellement chargé de mission « initiatives et projets des jeunes » pour le Cidj et chef du projet internet « Envie d’Agir »

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir