La Guilde Des Doctorants publie ce vendredi 2 décembre une analyse des données sur le recrutement des maîtres de conférences, publiées par le ministère de l’éducation nationale depuis la campagne de 1998, afin de tenter de répondre à deux questions :

1. A quel âge sont recrutés les maîtres de conférences ?
2. Quel est le temps d’attente entre l’obtention du doctorat et le recrutement ?

Pour chacune de ces questions, nous avons également étudié les écarts entre les différentes disciplines, représentées par les « groupes » de sections CNU définis par le ministère.

Il ressort de cette étude que l’âge moyen de recrutement connaît une baisse sensible en 2004 par rapport aux années précédentes (1999-2003), pour atteindre 32 ans et 8 mois. Cette baisse se situe principalement dans l’ensemble Lettres-Langues-Sciences humaines et sociales (LSHS – groupes CNU 3, 4, 12). Malgré cette baisse, l’écart entre LSHS et Sciences (groupes CNU 5 à 11) reste très élevé : recrutement en moyenne 6 ans plus tard en LSHS.

Pour ce qui est du temps d’attente entre le doctorat et le recrutement, il est en moyenne de 2 ans et 3 mois. Il est le plus faible en Droit-Economie-Gestion (1 ans et 10 mois), et identique entre les LSHS et les Sciences (2 ans 4 mois). La différence observée entre LSHS et Sciences pour l’âge de recrutement provient donc entièrement d’une différence pour l’âge d’obtention du doctorat, et pas de différences pour le temps d’attente.

Enfin, on observe au sein de l’ensemble Sciences un temps d’attente notablement plus long dans les disciplines où le « postdoc » est plus fréquent : Sciences du Vivant, Sciences de la Terre et de l’Univers, Chimie ; la palme revenant aux Sciences du Vivant avec un temps d’attente de 3 ans et 2 mois !

A lire :

– le document « A quel âge sont recrutés les maîtres de conférences ? Combien de temps après l’obtention du doctorat ?« 

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir