INTERVENANTS :
Jean-Sébastien Lefebvre
, volontaire civil à Babel Paris, association qui édite Cafebabel.com
Nicolas Gosset, la presse 2.0
Charles Sauvion, président de DIPP

 

ANIMATEUR
Emmanuel Lemoine
, secrétaire national à Animafac

 

CAFÉ BABEL


Cafebabel.com est un journal en ligne socio-culturel européen, publié en 7 langues (Polonais, anglais, italien, espagnol, catalan, français et allemand). Chaque jour, de nouveaux articles sont mis en ligne.
La rédaction de Cafébabel fonctionne sur la base d’une équipe de correspondants européens. Les articles sont centralisés par une seule personne, responsable d’un pays, et sont ensuite répartis aux différentes rédactions nationales pour être traduits. Les différentes versions sont mises en ligne en même temps.
Traducteurs et rédacteurs sont tous bénévoles. A Paris, ce sont essentiellement des étudiants en Erasmus dans la capitale.
En se basant sur un fonctionnement « ProAM » (mélangeant des contributions professionnelles et amateurs), la rédaction se confronte au problème des relations entre bénévoles et salariés : contraintes, disponibilités, etc.

 

LA PRESSE 2.0.


L’association La Presse 2.0. publie Contrepoint, un journal papier et un site web participatif sur la région parisienne. Les étudiants franciliens peuvent y réagir à l’actualité. Tous les matins durant les mobilisations contre la loi LRU, une  » Météo des facs  » était ainsi disponible en ligne pour connaître l’avancement des blocages dans les facs parisiennes. L’équipe de Contrepoint anime aussi une émission sur Radio Campus Paris.
Nicolas Gosset présente quelques outils du web 2.0. et la manière de s’en servir pour des médias participatifs :

Le logiciel WordPress est gratuit et sécurisé. Il permet de construire et d’animer simplementun blog .

Le système Wiki (principalement popularisé par l’encyclopédie participative Wikipédia) permet la mise en commun de travaux entre personnes géographiquement éloignées. Sur le modèle des Google Documents, la mise à jour automatique du contenu est visible de tous sur des sites publics ou privés.

La constitution d’un forum de discussion sur le site Internet d’une association ou d’un projet fait parti du B.A.ba de l’échange d’informations. De nombreux logiciel permettent d’intégrer un forum : phpBB, Invision Power Board, IceBB, WoltLab Burning Board, PunBB, MesDiscussions.net, vBulletin, Phorum, etc.

 

DES IDÉES PLEIN LA PROD (DIPP)


L’association DIPP est basée à Nantes. Elle anime différentes émissions télévisées : Étudiants poils aux dents, Noc et TéléDillon diffusés sur Télénantes (diffusion hertzienne et TNT), ainsi que des aides ponctuels aux projets audiovisuels des étudiants nantais.
Récemment l’association a crée un vlog (vidéo-blog) participatif : le Vlipp. Avec le constat que la télé est dépassée, l’idée est de tendre davantage vers une télé à la carte. Chacun est libre d’y poster ses propres vidéos et de regarder celles des autres. Cela participe aux objectifs de l’association que sont la mise en valeur des initiatives jeunes, le partage des connaissances et la libre expression des étudiants.

 

RESEAU ET CAMPAGNE


Du débat est sorti une idée de campagne portée par les médias étudiants du réseau Animafac. Les modalités restent à définir, mais il serait envisageable de s’organiser pour pointer collectivement, avec les spécificités des médias étudiants (spontanéité, liberté et réactivité), les dérives du métier de journaliste qui ont pu être abordées durant le week-end : précarisation de la profession, lien incestueux entre médias et pouvoirs, porosité l’information et la communication, peoplisation du politique, etc.

 

Cette initiative pourrait voir le jour à l’échelle nationale le samedi 3 mai 2008, lors de la Journée mondiale de la liberté de la presse. D’ici là, un outil de partage des informations, des expériences et des contacts permettrait de concrétiser ce réseau national des médias étudiants.

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir