L’Observatoire de la vie étudiante (OVE) a rendu publiques les premières conclusions de son enquête Conditions de vie des étudiants.

Réalisée au printemps 2003 auprès d’un échantillon de 25 000 étudiants représentatifs des 1 600 000 étudiants inscrits au cours de l’année universitaire 2002-2003 en université ou en classe préparatoire, l’enquête dresse un large panorama de ce que sont réellement les étudiants des années 2000.


Sociologique

Vie matérielle, conditions de vie, effets de la naissance, emplois du temps, conduites à risques, etc, toutes les facettes du monde estudiantin sont passées au peigne fin. On y apprend ainsi que, contrairement aux idées reçues, les conditions de vie des étudiants sont restées stables depuis la fin des années 90. Certaines catégories – en particulier les étudiants étrangers – continuent néanmoins de souffrir de conditions matérielles précaires. Mais les chiffres globaux s’avèrent stables à moyen terme, avec un revenu mensuel moyen de 589 euros par étudiant en 2003.

Plus inquiétant, il ressort de l’enquête que si près d’un étudiant sur deux travaille pendant l’année universitaire (été non compris), près de 100 000 d’entre eux seraient obligés de le faire pour pouvoir assumer matériellement la poursuite de leurs études. D’où peut-être la sous-représentation d’étudiants issus de milieux modestes dans les cursus les plus exigeants ; comment assumer en effet un emploi du temps surchargé et plusieurs heures d’approfondissement personnel quand on doit assurer  » à côté  » ne serait-ce qu’un emploi à mi-temps ?


Bons points

Certains profs d’amphi s’en étonneront peut-être, mais les étudiants actuels s’avèrent plus studieux qu’auparavant. Autrement dit, ils  » sécheraient  » moins les cours que leurs aînés. Une tendance néanmoins peu réjouissante si on l’analyse à l’aune d’une peur croissante de l’avenir. Plus assidus sur les bancs de la fac, les étudiants d’aujourd’hui le sont en revanche moins au bureau de tabac, la proportion de non-fumeurs ayant cru depuis 2000.

Ces chiffres vous intéressent ? Vous avez envie d’en savoir plus ? L’ensemble des résultats de l’enquête sera progressivement mis à disposition du public, en premier lieu sous forme de numéros thématiques du périodique OVE Infos, puis, une fois que toutes les principales observations auront été analysées, sous la forme d’une publication fondée sur la comparaison des résultats obtenus en 1994, 1997, 2000 et 2003.

En savoir plus :

Site web de l’OVE

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir