Deux associations étudiantes « expertes » en matière d’entrepreneuriat sont venus présentées leurs actions dans ce domaine, l’occasion pour les responsables associatifs d’envisager des pistes d’actions pour se professionnaliser.

ANIMATEUR : Abdelkrim Marchani

INTERVENANTS :
– Julia LAZZAROTTO, Présidente de l’association IDEE (Initiative et Développement des Étudiants Entrepreneurs)
– Christophe KACZMAREK et Guillaume MAURIN, Vice-président et chargé de mission Université au sein des CNJE (Confédération Nationale des Junior Entreprises)

L’entrepreneuriat n’a pas vraiment la côte au sein du monde étudiant, encore moins dans les universités. Seulement depuis quelques temps, la professionnalisation des étudiants est à l’ordre du jour, le développement de l’esprit entrepreneurial aussi et l’université commence à se rendre compte de ses lacunes dans ce domaine. Alors la sensibilisation se fait progressivement. Exemples.

La CNJE compte 130 Junior-Entreprise, dont seulement 30 en universités. Une Junior-Entreprise (JE) permet aux étudiants de consolider leurs connaissances théoriques acquises dans les établissements d’enseignements supérieurs dans le cadre de missions (réalisations d’études, audit, etc.) réalisées pour le compte de professionnels. Ces missions leur permettent d’enrichir leur parcours et constituent une plus value indéniable sur leur CV.

Les JE sont des associations de loi 1901 à vocation économique et à but non-lucratif. Concrètement, les étudiants sont rémunérés pour les prestations qu’ils effectuent mais les membres de la JE sont bénévoles.

Le concept des JE, même s’il reste encore faiblement représenté au sein des universités, apparaît comme une solution à la professionnalisation : pour les membres de la JE, elle permet un lien direct avec les professionnels (notion de réseau) et contribue également à proposer aux étudiants des boulots d’appoint un peu plus enrichissant que n’importe quel job étudiant. En outre, l’université et ses amphis bondés offrent l’avantage de ne jamais manquer de « main d’oeuvre » pour les missions. Séduisant, non ?

Alors, si vous étudiants d’universités (ou pas) voulez monter votre Junior-Entreprise, il faut prendre contact avec la CNJE qui prendra le temps de vous accompagner dans vos démarche et qui vous donnera peut-être l’envie de créer votre propre entreprise…

Présentation CNJE

Si vous habitez la région de Grenoble, vous pourrez prendre directement contact avec l’association IDEE, qui vous donnera tous les contacts utiles pour créer votre entreprise et qui vous accompagnera également dans votre projet.

La création d’entreprise a ses aspects positifs : développement d’un savoir-faire, indépendance, goût du défi, etc. mais aussi ses aspects plus négatifs : risques, engagement financier, procédures administratives, etc. La démarche d’IDEE, notamment par des activités d’échanges et des journées rencontres, consiste justement à sensibiliser à cette notion d’entrepreneuriat, de casser certains préjugés et de faire en sorte que vous ne trouviez plus que des avantages à créer votre entreprise. Bien sur, ce ne sera pas une partie de plaisir mais IDEE saura vous fournir les interlocuteurs adaptés à vos besoins.

IDEE est une association créé en 2001 qui regroupe des étudiants de différentes formations de Grenoble. Elle travaille en partenariat avec la Maison de l’Entrepreneuriat, les Cadres Séniors Bénévoles, Isère Entreprendre, etc. et s’inscrit dans le réseau de clubs d’entrepreneurs ACEE.

Présentation IDEE

 

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir