Les associations étudiantes impliquées sur le champ de l’insertion professionnelle sont nombreuses. Les licences professionnelles, masters professionnels ou encore les doctorants sont particulièrement actifs dans ce domaine : création de site internet pour promouvoir la formation, diffusion des offres d’emplois et de stages, mise à jour de l’annuaire des anciens sont quelques-uns des outils utilisés afin de développer les liens entre étudiants, anciens et professionnels.

Cet atelier avait pour objectif de présenter de manière concrète quelques bonnes pratiques visant à favoriser l’insertion professionnelle : forum des métiers, mise en place d’ateliers-débats et observatoire de l’emploi sont des actions qui requièrent un savoir-faire. Présentation :

Forum emploi, exemple du Sophia Forum organisé par l’association AJC Creazur

Depuis 1999, le Sophia Forum met en relation les entreprises et les jeunes diplômés de la région P.A.C.A. Amin Taleghani, ex-président de l’association AJC Créazur, et Cyrille Nucciarelli, président, ont su apporter quelques conseils pertinents pour organiser un forum emploi réussi.

Ce qu’il faut retenir :

Les partenaires

Ils sont indispensables à votre démarche : premièrement, ce sont eux qui vont véhiculer l’image du forum ; deuxièmement, ils représentent un gage de qualité pour votre manifestation.
– Ils doivent avoir un lien direct avec l’action proposée (ex : PACAJob, ANPE, APEC, collectivités territoriales, entreprises de transport pour faciliter l’accessibilité au forum et bénéficier de réductions…)
– Associer d’autres associations étudiantes notamment à votre événement : Junior Entreprise, Association des anciens, BDE. Un forum emploi sans participants, ce n’est plus un forum étudiant !
– Partenaires financiers : CCI, FSDIE, Conseil général, etc.

Les relations avec les entreprises

– Avoir des arguments pour convaincre les entreprises
– Savoir « chouchouter » les dirigeants/DRH : leur proposer des services qui sauront faire la différence avec une autre initiative. Exemple : mise en place d’un espace détente (café), déjeuner gastronomique, etc.
– Attention, la communication avec les entreprises se fait largement en amont. Le démarchage des entreprises débute 8 à 10 mois avant l’évènement.

La communication

– Sachez utiliser tous les supports utiles : site internet, mailing, affiches et tracts…
– Associez les médias : radio, presse, télévision, affichage
– Commencez votre communication à J-30

BILAN : Si vous suivez tous ces conseils précieux, sachez néanmoins que le taux de retour des entreprises sera d’environ 5% (sur 600 entreprises contactées, 30 présentes).

Alors ne désespérez pas pour autant mais sachez juste que la mise en place de ce type d’évènement nécessite une grosse organisation et une très forte implication de ses membres.

Présentation AJC Creazur

Atelier-débats / Observatoire de l’emploi et de la formation

L’association des Consultants du Social, créée en 2005, est une association étudiante du master professionnel « Pratiques de l’intervention sociale » de Perpignan. Barbara Verrier et Murielle Bruno Lopes, membres de l’association, nous ont présenté cette structure et les actions menées.

Les objectifs d’ACS sont communs à l’ensemble des associations étudiantes qui participent à l’insertion professionnelle : constituer un réseau étudiants/anciens/professionnels, promouvoir les compétences développées au cours de la formation et répondre aux besoins des membres en matière de recherche d’emploi.

Pour répondre à ces objectifs, ACS a mis en place deux outils spécifiques :

l’animation d’ateliers-débats, qui représente une approche réflexive des pratiques professionnelles dans le contexte de l’action sociale culturelle.

Ces atelier-débats, outre leurs apports théoriques, sont une formidable opportunité de contacter les professionnels de la formation suivie et de favoriser une première prise de contact. Ils représentent une action concrète d’échanges et de rapprochement avec le milieu professionnel.

un observatoire de l’emploi de la formation, qui rentre dans une démarche collective de recherche d’emploi et de formation et qui nécessite :

D’observer le bassin de l’emploi du département d’une part (taux de chômage, principaux secteurs d’activités économiques, identification des forces et faiblesses du département

D’observer l’évolution professionnelle (insertion professionnelle des diplômés de la formation, comparaison avec les résultats nationaux, identification des forces et faiblesses de la formation et de ses diplômés…)

Cette analyse paraît essentielle pour les étudiants et diplômés de la formation : l’identification des atouts et faiblesses du bassin d’emploi et de la formation va ainsi mettre facilement en évidence les actions à mener.

Présentation ACS

Mise à disposition des compétences des étudiants

Contribuer à une meilleure anticipation de l’insertion professionnelle des jeunes par la valorisation de leurs connaissances et le développement de leurs compétences, tel est l’objectif de l’association Interfaces Compétences.

A l’origine, le projet « Interface Compétences » est une initiative étudiante repérée par l’AMUE (Agence de Mutualisation des Universités). Une association loi 1901 a ensuite été créée fin 2001 en Pays de la Loire, le dispositif existe également en Ile-de-France depuis 2005.

Avec l’objectif de relier Université et Emploi, l’association travaille en coopération avec :

les services communs universitaires d’information et d’orientation de l’Université (SCUIO) afin d’informer les étudiants sur les stages, faire connaître la démarche de l’association auprès des étudiants, etc.

– les entreprises. L’association propose aux entreprises de faire un travail de veille afin d’identifier les besoins non-satisfaits de l’entreprise faute de temps, de moyens… Il s’agit donc de faire exprimer par les responsables ces besoins et de voir lesquels pourraient trouver une réponse via des stages ou des offres d’emploi.

Grâce à ce travail de démarchage auprès des entreprises et des collectivités, de rencontres avec les professionnels pour les faire adhérer à ce dispositif, Interfaces Compétences est ensuite capable de proposer des missions adaptées aux étudiants.

Aujourd’hui, ce sont plus de 400 projets qui sont proposés aux étudiants. Interfaces Compétences, en se positionnant entre les étudiants et les professionnels, facilitent les échanges et favorisent la reconnaissance des étudiants issus de l’université. Malheureusement, ce dispositif n’existe pas encore dans toutes les villes universitaires…

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir