Le festival Expresso est un évènement annuel, organisé par Jets d’encre, association nationale pour la défense et la promotion de la presse d’initiative jeune. Dans une salle de rédaction géante, une trentaine de stands attendent des rédactions venues de toute la France (300 participants au total) pour réaliser un journal en 15 heures, nuit blanche comprise.


Après 15 heures passées à plancher sur des sujets tels que « Québec : mais qui a eu cette idée folle, un jour d’augmenter l’école… » ou « Homoparentalité : Luke, nous sommes tes pères » (oui, l’équipe d’organisation d’Expresso ne manque pas d’idées et d’humour !), les 29 rédactions participantes sont enfin arrivées au bout de l’aventure. Elles ont remis dans les temps (mais de justesse !) leur numéro spécial au Jury composé de journalistes et de partenaires de l’Association Jets d’encre issus de la Presse, du milieu associatif et de la sphère éducative.

 

Mais avant de vous dévoiler le Palmarès de cette 8ème édition,  voici le reportage de l’équipe d’Animafac qui a participé une nouvelle fois au festival Expresso.

 

Expresso comme si vous y étiez

 

Samedi, 18h : arrivée de notre équipe venue animer une conférence-débat intitulée « Fabrique citoyenne : l’anti-sondage ». Nous étions bien confiants de penser que nous serions habitués à l’ambiance du festival (quand même, on commence à le connaître !). Mais après avoir croisé des participants déguisés en Schtroumpfs ou en Pères Noël, nous sommes (un peu) revenus sur notre position, définitivement enterrée lorsque nous avons traversé les allées et découvert la déco incroyable des stands des différentes équipes. Entre la caverne où l’on vous invite à participer à des tournois de jeux vidéo et  la rédaction venue du Limousin qui nous propose un atelier de « sculptures du terroir », on a tendance à oublier que tout ce petit monde est venu pour travailler. Car cette ambiance survoltée, qui fait entièrement partie de l’esprit du festival, ne doit pas faire oublier l’objectif principal : Expresso, c’est avant tout 300 jeunes journalistes motivés pour porter un regard différent sur le monde qui les entoure. Boucler un journal dans un temps record sur dix sujets imposés,  voilà l’immense challenge qu’ils doivent réaliser.

 

Samedi, 21h : il semblerait que nous ne soyons pas les seuls à avoir compris tout l’intérêt de cet évènement. George Pau-Langevin, Ministre déléguée chargée de la réussite éducative, improvise  une visite sur le Festival ! Madame la Ministre doit sans doute correspondre à l’ambiance du festival car l’accueil qui lui est réservé est particulièrement chaleureux. On retiendra notamment la demande d’une jeune journaliste : « Madame la Ministre, vous allez rester avec nous toute la nuit ? »

 

Samedi, 23h : alors que les participants sont survoltés, nous, on va se coucher… En pensant très fort à eux puisqu’ils devront plancher sur leur journal jusqu’à 6h du matin et continuer à réaliser plusieurs épreuves avant la cérémonie de clôture, prévue le dimanche en début d’après-midi.

 

Le Palmarès 2012                   

 

Le Palmarès d’Expresso décerne 10 prix, allant du contenu du journal à la décoration du stand de la rédaction.  Le prix « Expresso » est celui qui récompense l’équipe qui s’est démarquée dans la plupart des épreuves du festival. Pour connaître l’intégralité de ce Palmarès, rendez-vous ici !

 

Prix du meilleur journal, catégorie 11-17 ans : Le Héron Déplumé, journal du lycée Rosa Parks de Montgeron (91).

 

Prix du meilleur journal catégorie 18-25 ans : Le cheveu sur la langue, journal des étudiants de l’IEP de Grenoble.

 

Prix du jury pour les deux catégories : L’OEil du Dragon, journal du lycée Edouard Herriot à Lyon (12-18 ans) et Actus Guimard, du lycée Hector Guimard à Paris (18-25 ans)

 

Enfin, le grand gagnant du Prix Expresso 2012 est Le Gai Savoir, journal de quartier à Arles.

 

>> Pour tout savoir sur le festival Expresso (et vous entraîner à participer à l’édition de l’année prochaine) : http://www.festival-expresso.org

>> L’association Jets d’encre, entièrement dirigée par des jeunes de moins de 25 ans, vous ne connaissez pas ? : http://www.jetsdencre.asso.fr

Soyons sociaux
Réagir c'est agir