Pour la seconde année, le Collectif Act2e a lancé depuis le 15 janvier 2010 trois concours à
destination des étudiants :  


1. Un concours Création d’outils pédagogiques,  
2. Un concours Organisation d’actions de rue innovantes,  
3. Un concours Création graphique sur T.shirt en partenariat avec Laspid

 
L’objectif est de mobiliser les étudiants et valoriser leur capacité d’innovation en faveur du commerce
équitable, et particulièrement du coton et du textile équitable, thématique 2010 des concours*.  
 
Les heureux gagnants seront invités le 17 avril 2010 à Paris où ils se verront offrir une tenue
complète par Ethos Paris, Ideo ou Tudo Bom?
. Ces trois marques de la mode éthique travaillent avec
des artisans des pays du Sud en respectant les principes du commerce équitable et fabriquent leurs
lignes de vêtements à partir de coton bio et équitable. Durant cette journée du 17 avril, les lauréats
pourront également participer à une conférence où des acteurs viendront s’exprimer sur les enjeux des
filières de coton et de textile issus du commerce équitable.
 
Les concours sont ouverts jusqu’au 6 avril 2010 : plus que quelques jours pour tenter de gagner!    
Toutes les informations sur les concours, le règlement, et les dossiers de candidatures sont
téléchargeables sur le site du collectif. Sur ce site Internet, on trouve également des contacts, des liens
vers des outils, des documents pratiques, et toute l’information sur le collectif et ses membres.

 

Le Collectif Act2E a été créé en 2008 pour favoriser et accompagner les initiatives étudiantes en faveur
du commerce équitable. Il est composé d’acteurs du commerce équitable et d’organisations étudiantes :
Max Havelaar France, Fédération Artisans du Monde, Starting-Block, Equiterre, FAGE, Etudiants et
Développement, Plate-Forme pour le Commerce Equitable. Animafac est membre relais de l’initiative.
 
 
* La thématique retenue pour 2010 est celle du coton et du textile équitable. En effet, la filière du coton
est une des plus désastreuses en termes d’impacts social, environnemental et économique. Des millions
de petits producteurs et d’artisans souffrent des conséquences de l’agriculture et de l’industrie capitaliste
dominante. Par ses principes de juste rémunération et de partenariat sur le long terme entre autres,  le
commerce équitable entend redonner leur dignité aux producteurs et artisans en leur permettant de
trouver des débouchés rémunérateurs. Il est garant du maintien d’une agriculture familiale et du respect
de l’Homme et de son environnement dans les modes de production, de transformation et de
commercialisation.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir