Promouvoir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes auprès des étudiants est la mission d’IDÉE, premier club d’entrepreneurs étudiant de France.


On ne peut pas dire que l’entrepreneuriat ait très bonne presse chez les étudiants, qui l’associent souvent à la notion de patronat aux couleurs de l’ultra-libéralisme. C’est pourquoi des étudiants grenoblois, soutenus par la maison de l’entrepreneuriat, ont monté l’association IDÉE, pour « Initiative et Développement des Etudiants Entrepreneurs », sur le modèle des clubs d’entrepreneurs étudiants du Québec. Le Québec est en effet pionnier en la matière : les clubs étudiants dynamisent et favorisent les initiatives entrepreneuriales en sensibilisant et en accompagnant la création d’activité.

 

Mais si créer son entreprise signifie prendre sa vie en main pour les québécois, cette attitude n’est pas encore entrée dans les mœurs en France. IDÉE s’est donc donnée pour mission de démystifier la création d’activité, auprès de tous les étudiants, et non uniquement auprès des jeunes inscrits en écoles de commerce et déjà sensibilisés à la question.

 

Pour atteindre ce public, il fallait trouver une  » point d’accroche « , selon le président Sylvain Parodi. Or rien ne vaut un entrepreunariat montré sous son meilleur profil, celui de la solidarité et de l’utilité sociale, pour séduire et motiver les étudiants réticents.

 

L’association organise une rencontre – débat sur le thème  » Devenir acteur d’une économie plus solidaire « , en partenariat avec le Rotaract, investi aussi sur la question de la solidarité. L’idée, c’est de ne pas se limiter à l’entrepreunariat classique mais d’en explorer aussi les alternatives, surtout quand la création d’activité peut constituer un vrai projet de vie personnelle et/ou collectif. La rencontre devra faire prendre conscience qu’il est  » possible de faire avancer les choses tout en créant des activités « .

 

Les intervenants prévus brosseront le paysage de l’économie sociale et solidaire en termes de valeurs et de création d’activités. Et parce que l’exemple est toujours plus parlant, le créateur d’une boutique de commerce équitable, les responsables d’une association de soutien aux personnes en difficulté et d’une banque de financement solidaire viendront présenter leur parcours.

 

Rencontre-débat le 27 avril à l’Espace de Vie Etudiante de Grenoble – 701, avenue Centrale – 38400 Saint Martin d’Hères – ceegrenoble@hotmail.com

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir