Les étudiants Tamouls se sont réunis pour se faire entendre auprès du Ministère des Affaires Étrangères. La situation en Sri Lanka et notamment au nord du pays, ne laisse pas de temps pour de longues discussions – une aide professionnelle est fortement souhaitée.

 

11heures du matin, jeudi 30 décembre. Devant le Ministère des Affaires Étrangères au quai d’Orsay, les étudiants tamouls et quelques sympathisants se sont réunis pour demander un entretien avec le Ministère des Affaires Étrangères français.

 

Ils viennent suite au raz de marée en Asie, qui a fortement atteint leur pays, un pays en guerre civile depuis plus de 20 ans. Du fait de la situation politique intérieure du pays les aides humanitaires qui arrivent au Sri Lanka ne dépassent pas la zone du sud du pays. Le nord, la région des tamouls, reste coupé de toute aide soit-elle médicale, financière ou bien nutritionnelle.

 

Les demandes de l’AETF auprès du ministère sont alors d’entrer en dialogue avec les pouvoirs Sri Lanquais pour négocier le transport assuré des aides humanitaires au nord du pays et de trouver un moyen de transporter les aides collectées en France, au Sri Lanka.

 

Mme Grillo Nerout, Direction Asie Méridionale du Ministère des Affaires Étrangères se montrait prête à recevoir les étudiants et écouter leur demandes. Le résultat de la réunion a été que Mme Grillo Nerout ira parler en faveur de la situation au Sri Lanka :
au ministère même ;
et lors de la réunion avec la délégation des aides humanitaires du Ministère des Affaires Étrangères français et les ONGs actives sur ce thème prévue pour la semaine prochaine.

 

Une prochaine réunion au Ministère des Affaires Étrangères est prevue pour la semaine prochaine et un contact avec la Croix Rouge est envisagé.
Finalement une publication plus importante des nouvelles concernant la situation au nord du Sri Lanka est fortement souhaitée et pour cela les organismes de presse seront contactés.

 

La réunion avec Mme Grillo Nerout a redonné espoir à tous et nous espérons pouvoir faire avancer les choses grâce l’aide de tous !

 

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur les sites suivants :

 

Soyons sociaux
Réagir c'est agir