L’Humanivelle, le développement durable en mode interassociatif

Jeune association créée en 2012, l’Humanivelle voit dans le développement durable un moyen d’unir les structures étudiantes. Au travers du Festival Système D, c’est toute la richesse du tissus associatif local qui s’exprime.

C’est en participant à une formation rennaise que Sarah, la présidente de l’Humanivelle, a eu l’idée du siècle : transposer l’esprit de la disco soupe dans un événement durable à Caen. Mais en l’imaginant, elle était loin de se douter de ce qu’elle s’apprétait à déclencher « Durant l’opération, les fondateurs de l’asso se sont rendu compte que d’autres acteurs locaux voulaient se lancer dans des projets comparables. Nous avons donc décidé de nous mettre autour d’une table et fusionner tout ça pour mettre en place un événement unique. Les structures se sont donc associées dans la construction du Festival Système D. Le tout, dans un collectif », explique Sarah.

Une activité multiple

Pour la première édition du Festival Système D en avril 2013, l’association s’est donnée à fond. « En plus des activités proposées par les autres, l’Humanivelle a proposé sept ateliers différentsNous n’avons pas lésiné », affirme Sarah en souriant. Au programme : disco soupe bien entendu, ateliers de réparation et de récupération, troc de vêtement et balades naturaliste sur la presqu’île de Caen. En septembre 2013, l’association récidive dans le registre festif et organise une … disco salade. Même principe, même musique. Seul le végétal change. « Nous avions remarqué que le concept de la disco soupe marchait bien. Il était donc naturel de tenter de le décliner », assure-t-elle.

L’intérêt de l’approche inter-associative

S’engager au sein d’un collectif, une étape digne d’un parcours du combattant ? Pas pour l’Humanivelle. A l’image d’Alexis, un jeune étudiant ayant récemment intégré l’équipe, la question ne se pose même pas. Il y voit « l’occasion de croiser les expériences et d’enrichir un projet commun ». Evoquant « un vivier de compétences », il pense également que la possibilité de travailler avec de grosses structures leur permettrait d’accroitre leur expérience et de mettre en place une forme de bénévolat inter-associatif.

Pour en savoir plus sur les projets de l’Humanivelle, découvrez son site.

>> Découvrir le site de l’association

Crédits photo : Une disco Salade organisée par l’Humanivelle @Hervé Tencé

Soyons sociaux
Réagir c'est agir