Depuis 6 ans, les Assises internationales du journalisme réunissent tous les acteurs de la profession pour trois jours de débats, d’ateliers et d’échanges plus informels autour des métiers de l’information. Poitiers accueillera ce rendez-vous pour la deuxième année consécutive les 2, 3 et 4 octobre prochains.


Pour cette édition 2012 organisée par l’association Journalisme et citoyenneté, un zoom tout particulier est fait sur les jeunes, leurs pratiques, leurs consommations médiatiques et leur décryptage.

 

Focus sur les jeunes


Le collectif « Stop aux clichés » sur les jeunes dans les médias, porté par l’Anacej, l’association Jets d’encre et le Réseau national des Juniors associations, reviendra sur les initiatives médiatiques donnant la parole aux jeunes dans un atelier « Jeunes et médias : choix éditorial ou effet d’aubaine ? ». Les retours d’expérience des journalistes et des participants de l’émission « Les jeunes dans la présidentielle » de France Inter, du « Blondy Blog Café » sur LCP viendront notamment ponctuer cette intervention.

 

Le mardi soir, la « génération printemps arabe » sera mise à l’honneur à l’occasion d’un débat public animé par Hervé Ghesquière et Reporters Sans Frontière. Cinq jeunes reporters y témoigneront de leurs expériences de terrain. Les Assises invitent également douze étudiants en journalisme d’Afrique de l’Ouest et du Maghreb à découvrir plusieurs rédactions régionales (France 3, La Nouvelle République, France Bleu) lors de ces rencontres.

 

Retour sur l’expérience « 2012 est à vous ! »


Animafac compte parmi ses membres un important vivier de médias jeunes et étudiants qui participent au quotidien à l’information des citoyens. A ce titre, Animafac interviendra jeudi 4 octobre lors de l’atelier « Année électorale : quel bilan éditorial » animé par Jean-Marie Charon, sociologue des médias reconnu, pour faire un bilan du blog « 2012 est à vous ! Les jeunes bloguent la présidentielle », co-porté avec l’association Jets d’encre et letudiant.fr.

 

Enfin, un débat réunissant les grands acteurs de l’éducation aux médias en France se tiendra le jeudi après-midi. Les intervenants y interpelleront les pouvoirs publics sur la nécessité de réévaluer la place dans notre société de cette éducation méconnue. Animafac invite plusieurs membres de son réseau qui composent des médias étudiants (les Radio Campus,TéléSorbonne, L’Etudiant Autonome…) à participer au débat public. Une occasion de montrer que l’éducation aux médias dépasse souvent le cadre pédagogique… !

Soyons sociaux
Réagir c'est agir