Association étudiante créée en 2009, les Stunners de Bordeaux 3 valorisent la pratique du football américain à l’université. Un sport plus subtil qu’il n’y parait que Romain Mareau, membre de l’équipe, nous présente.

 

 

Qu’aurait dit Michel de Montaigne à propos du football américain ? Si ses écrits ont directement influencé Shakespeare, Pascal, Nietzsche et Proust, il y a fort à parier que John Madden (le célèbre commentateur américain) soit passé au travers de sa philosophie. Quelques siècles après sa mort, une association étudiante, les Stunners, a pris le parti d’unir le monde universitaire et ce sport venu des Etats-Unis. Le tout… sur le campus de Bordeaux 3 – Michel de Montaigne. La boucle est bouclée. Plus qu’un simple sport, le foot américain est une activité complète et dynamique. Adieu routine du lundi. Bonjour Enfer du dimanche* !

 

« Un jeu d’échecs, mais en vrai »

 

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite digression s’impose. Qu’est ce que le football américain ? S’il s’agit encore d’une discipline confidentielle dans l’Hexagone, ce sport fait fureur de l’autre côté de l’Atlantique. Chacun a sans doute déjà vu ou entendu parler du Superbowl, qui réunit chaque hiver les deux meilleures franchises de la NFL (National Football League). Mais le football américain, c’est avant tout un jeu tout en tactique et en subtilité. « C’est un jeu d’échecs, mais en vrai. Un réglage au millimètre et des schémas de jeu précis à connaître par coeur » assure Romain lorsqu’on lui demande de qualifier son sport… On est loin de l’image un tantinet bourrine que l’on s’en fait généralement. Développée au tour de temps de jeu, une partie oppose deux équipes de 11 joueurs tentant de porter un ballon ovale dans la zone d’en-but adverse. Le fameux Touch dowwwwwnnnn que les journalistes hurlent frénétiquement dans leur micro !

 

En porte-étendard de son sport

 

L’association des Stunners de Bordeaux 3, outre la pratique de son sport fétiche, entend le démocratiser et permettre aux étudiants d’autres campus de le découvrir. « En arrivant à la fac, j’ai constaté qu’aucune structure n’existait autour du foot américain. C’était un vrai manque », assure Romain. Mais avec l’émergence de l’asso, c’est tout une dynamique qui est lancée. Alors que 4 clubs existaient en 2009, une bonne vingtaine occupe désormais les facs françaises et particpe chaque année à la Coupe de France universitaire. En porte-étendard de la discipline et de leur université, les Stunners tenteront, cette année encore, de remporter le trophée. Souhaitons leur bonne chance.

 

Pour plus d’informations sur les raffinements de ce sport, je vous renvoie à la page Wikipedia qui y est consacrée. Une fois n’est pas coutume, ladite page est complète et a le mérite d’être clairement expliquée. Et pour tout savoir de l’actualité de l’équipe, faites un tour sur sa page Facebook.

 

* Petite référence amicale au film (chef d’oeuvre ?) d’Oliver Stone « l’Enfer du Dimanche » consacré à l’univers du football américain et ses équipes professionnelles.  

 

Crédits photo : Le staff de l’équipe 2012 au grand complet @Stunners

Soyons sociaux
Réagir c'est agir