Deux jours avant le début du sommet de Copenhague, les onze ONG réunies sous l’égide de l’ultimatum climatique organisent à Paris, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Montpellier, Nancy, Nantes, Nices, Brest et Lyon une flash-mob d’envergure nationale.

Le but : interpeller les pouvoirs publics et leur rappeler les attentes des citoyens en termes de lutte contre le réchauffement climatique. Chacun des manifestants est appelé à se rendre sur le lieu prévu à 12h18 (en anglais, le 18 décembre, dernier jour des négociations, se note 12/18), vêtus aux couleurs de l’ultimatum climatique (orange, noir ou blanc) et muni d’un ustensile ou d’un instrument. Trois groupes seront formés, appelés chacun à jouer un motif rythmique. Les manifestants seront accompagnés par des percussionnistes. « Le tout formera un rythme festif et cohérent, rendu possible par la participation collective des personnes présentes. »

Si le 5 décembre vous souhaitez faire du bruit pour sauver la planète, vous trouverez plus d’informations sur le site de l’ultimatum climatique et du REFEDD, qui relaie la mobilisation au sein du monde étudiant.

Soyons sociaux
Réagir c'est agir